Château Loudenne : un achat chinois supplémentaire à Bordeaux

LoudenneC’est officiel,  Huaili Zhong, un industriel chinois spécialisé dans les alcools, a acquis le Château Loudenne, un domaine important de l’appellation Médoc.

Mis en vente par la famille Lafragette, ce cru du Médoc représentait la dernière propriété familiale, après que le château de Rouillac (Pessac-Léognan) ait été vendu au charentais Laurent Cisnéros et que le château de l’Hospital, dans les Graves, ait été confié à un nouvel exploitant.

Magnifique propriété, Loudenne représente au total une centaine d’hectare, dont 56 de vignes (avec 8 en blanc), un parc et un splendide château qui sert également de maison d’hôtes et de lieu de réception pour des fêtes ou des mariages. De quoi attirer les investisseurs étrangers et particulièrement chinois qui raffolent des authentiques châteaux français !

La famille Lafragette possédait la propriété depuis 2000. Avec l’achat de ce nouveau château, Huaili Zhong, dont c’est la première acquisition dans le bordelais, fait monter un peu haut encore le nombre de propriétés passées dans des mains chinoises ces dernières années. Nombre s’élevant désormais à une cinquantaine de domaines. L’investissement chinois à Bordeaux se semble pas près de s’arrêter !

La cote iDealwine du Château Loudenne aux enchères

Château Loudenne Côte iDealwine
2000 13,95
1999 12,91
1998 13,75
1997 10,75
1996 9,54
1995 14,58
1994 7,51
1993 10,49
1992 9,37
1990 16,13
1989 14,97

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

L’investissement chinois reste minime dans le bordelais

Le Château Bellefont-Belcier vendu à un Chinois : une première pour un grand cru classé de Saint-Emilion

Le géant chinois de l’agroalimentaire SSCW rachète le négociant DIVA Bordeaux

Rachat du Château Barateau à Bordeaux : tchin-Chine !

Grande première : un Chinois achète des vignes en Bourgogne !

Bordeaux : des investisseurs chinois rachètent quatre domaines viticoles

L’actrice chinoise Zhao Wei investit à Saint-Emilion

Tags:

  • Voir les commentaires (1)

  • Bouc Lescuyer

    De nombreux châteaux sont de plus souvent rachetés par des étrangers, ce qui contribue à exporter nos traditions à l’international. Ces biens immobiliers de prestige sont choyés par leurs nouveaux acquéreurs qui ont les liquidités pour restaurer ces belles demeures et entretiennent ainsi le patrimoine français.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

shanghai skyline and huangpu

Chine : fin du contentieux sur les importations de vins européens

Un « accord à l’amiable », qui ouvre la voie à l’amplification des échanges commerciaux vient d’être passé entre la France et la Chine, respectivement premier producteur et consommateur de ...

Luxe suprême et comble du chic : les bains au champagne !

Pour séduire le grand César, la reine Cléopâtre prenait régulièrement, paraît-il, des bains au lait d’ânesse… et vous, pour la Saint-Valentin, oserez-vous le bain de champagne ? C’est en tout ...

Brèves de comptoir avec le Maître Sommelier Georges Lepré

Georges Lepré est un personnage à part dans l’univers du vin. Sommelier de haut vol, ses connaissances en matière d’œnologie sont exceptionnelles, et pourtant sa capacité à s’émouvoir devant un ...