Vente en salle : grands crus de Bordeaux en caisses prestige

Cinq catalogues bien fournis vont faire le bonheur des amateurs. On ne pourra manquer les grands classiques de la région bordelaise, bien représentée dans cette vente, pas plus que quelques raretés issues des autres régions.

Relativement peu représentée sur cette vente par rapport au nombre total de références, la Bourgogne fait le choix de la qualité. Du côté des incontournables, on note un grand choix de références du domaine de la Romanée Conti avec près de 40 bouteilles proposées sur 24 lots différents, pour des mises à prix s’échelonnant de 420€ et 11 500 € (pour une caisse panachée). Et, pour ne rien gâcher, quelques beaux millésimes anciens figurent au catalogue. On notera, entre autres, les 1964 en GC Romanée Conti ou Grands Echézeaux. Autre domaine, autre grand nom de Bourgogne, le Clos de Tart, présent dans une vaste série de millésimes. Du côté de chez Armand Rousseau, quelques belles bouteilles sont à noter, notamment un magnum de Gevrey-Chambertin 1er cru Clos Saint-Jacques de 1983. Encore plus recherché, le domaine Henri Jayer avec un Echézeaux 1995 qui devrait faire flamber les enchères !

Du côté des autres régions, peu représentées au regard du Bordelais qui nous propose de plus de 900 références, on peut tout de même souligner quelques domaines et lots qui satisferont les amateurs pointus. En Champagne, l’illustre Maison Krug nous honore de 32 lots de ses plus belles cuvées millésimées. Du côté de la vallée de la Loire, on note trois lots de six bouteilles de Vouvray Clos du Bourg du domaine Huet de 1988 et 1989. Enfin, dans la vallée du Rhône, on retrouve les incontournables domaines Chapoutier, Guigal et Jaboulet. On remarquera chez ce dernier deux bouteilles du mythique Hermitage La Chapelle 1961, mises à prix à 6 300 € l’unité…

Il est temps d’aborder désormais le gros de cette vente, les bordeaux. Le nombre de références est impressionnant mais quelques raretés se distinguent inévitablement. On ne peut bien sûr pas manquer les grands châteaux tels que Margaux, Petrus, Lafite Rothschild, Mouton Rothschild avec quelques lots particuliers remarquables comme trois lots de la fameuse caisse “Carré d’As” de la maison Duclot, deux composés de 2 magnums 2000 de Latour, Margaux, Haut-Brion et Petrus et un lot composé de quatre bouteilles de chacun de ces mêmes châteaux dans le même millésime 2000. C’est certainement l’appellation Pauillac qui est la mieux représentée sur cette vente : 51 lots de château Lafite Rothschild, 61 de château Mouton Rothschild et 45 de Château Latour … Le château Haut-Brion est également très présent, avec quelques vieux millésimes, 1957 par exemple. A Pomerol, un grand nombre de flacons de Château Nenin, Château Certan ou Petrus avec de très beaux millésimes : 1988, 1990, 1995. Beaucoup de références aussi pour le château Cheval Blanc à Saint-Emilion. On retrouvera ce même domaine dans deux caisses Duclot 1999 et 2002, en compagnie de Petrus, Ausone, Mission Haut-Brion, Haut-Brion, Margaux, Mouton Rothschild, Latour et Lafite Rothschild. Enfin, à Sauternes, on remarque bien évidemment quelques belles bouteilles de château d’Yquem dont un 1975 et également quelques flacons de l’excellent Château Rieussec.

http://onlineforextradingg.com/

Consultez les catalogues :

Catalogue 1 : clôture de 14 juin à 17:00
Catalogue 2 : clôture de 14 juin à 17 :10
Catalogue 3: clôture de 15 juin à 15 :30
Catalogue 4 : clôture de 15 juin à 16 :00

Catalogue 5 : clôture de 15 juin à 16 :30

zp8497586rq
zp8497586rq
jfdghjhthit45

Tags:

Vous aimerez aussi

Offre iDéale : les sept rosés qui vont signer vos plus beaux souvenirs de l'été

Aujourd’hui les bons rosés sont des vins frais et digestes qui peuvent parfaitement accompagner un repas estival en donnant beaucoup de plaisir. Nous avons sélectionné pour vous sept cuvées de ...

Vente à Toulouse : clôture le lundi 22 décembre à 17 heures

Un catalogue qui compte des belles références dans les grandes appellations de Bordeaux, en rouge et en liquoreux, quelques Bourgogne, ...

BoulayGerardPortrait

Gérard Boulay, dans l’élite des grands blancs de Sancerre

Discrètement, depuis une bonne dizaine d’années, Gérard Boulay a rejoint l’élite des vignerons de Sancerre, celle des Cotat, Vatan et Vacheron. Des blancs purs, cristallins et capables d’une belle garde.

Partage(s)