Retour de ProWine Asia et réflexions sur le marché de Singapour

SingapourAprès notre dernier séjour à Shanghai en Mars pour le Grand Tasting, nous voilà de nouveau avec Alexandra en Asie pour promouvoir iDealwine pour la première édition de ProWine Singapour. A la différence de Shanghai où nous rencontrions une clientèle d’amateurs particuliers, le salon de Singapour n’était ouvert qu’aux professionnels. Plus de 8,000 personnes venues des principaux pays de la zone, notamment Indonésie, Vietnam, Thaïlande et Malaisie pour découvrir les vins de près de 250 exposants, producteurs, importateurs et distributeurs.

Le marché reste petit avec une population d’un peu plus de 5 millions d’habitants, mais une très forte concentration de richesse et un développement dynamique du vin. Les coûts d’importation et la relative simplicité douanière comparée aux pays de la zone renforcent la dynamique du marché. Singapour est en train de devenir un véritable hub pour l’ensemble de l’Asie du Sud Est.

Selon IWSR, la consommation devrait augmenter de 40% entre 2008 et 2017, soit 4,6 fois supérieure à l’augmentation de la consommation mondiale du vin. Des perspectives attrayantes qui confirment notre intérêt pour cette zone. Nous ne sommes évidemment pas les seuls à être attirés par cette zone et la ville-état continue d’attirer de nombreux nouveaux venus. Le marché est d’autre part largement trusté par une centaine de distributeurs locaux renforcés par une pléiade de grands marchands anglais historiquement présents à Singapour.

Le marché des enchères reste cependant peu développé et l’offre d’iDealwine apporte aux particuliers ou professionnels un accès unique et simple à des bouteilles rares aux prix raisonnables. La satisfaction de nos clients montre que nous avons encore de belles perspectives de développement. D’autre part, notre renforcement à Singapour est un moyen de diversifier notre présence en Asie, aujourd’hui fortement concentrée à Hong Kong où nous avons ouvert notre bureau de représentation en 2013.

marche-vin-singapourNous identifions trois principales catégories de consommateurs de vins à Singapour:

– les locaux, comptant certains des plus grands collectionneurs comme le professeur NK Young que nous avions rencontré l’année dernière

– les expatriés, plus de 15,000 français dont quelques bons clients d’iDealwine de longue date

– les personnes de passages, touristes professionnels ou particuliers qui font escale à Singapour dans de grands restaurants et hôtels où ils n’hésitent pas à déboucher de très belles bouteilles.

Souvent qualifiée de « capitale culinaire de l’Asie du Sud-Est », Singapour offre les meilleures cuisines du monde entier : japonaises, thaïlandaise, vietnamiennes… et évidement françaises.

Nous avons eu la chance de découvrir certains de ces bistrots et brasseries, comme Nicolas ou encore L’Angélus. A chaque fois, nous étions stupéfaits de découvrir ces balais constants de grandes bouteilles sur nos tables voisines : Petrus, Jayer ou encore Romanée Conti dans les plus beaux millésimes. Nous n’étions pas en reste pour autant – invités par l’un de nos clients, nous découvrions chez Nicolas, la puissance d’un Gruaud Larose 1990 ou l’élégance suave d’un Conseillante 1986. Superbe !

A l’occasion du salon nous avons également pu découvrir et partager une belle sélection de vins :

En rouge, Giscours 1988, arrivé à maturité, une belle structure avec des tannins de velours, des notes de tabac et d’épices. Un incontournable d’iDealwine, Cuvée des Hospices de Beaune de Louis Latour 2013, Beaune 1er cru, cuvées des Dames Hospitalières, montrant un très beau potentiel d’évolution, de notes de cerise et une belle fraîcheur en bouche. Plus au sud, nous avons ouvert un Chateauneuf du Pape, Saint Préfert, une bombe de fruits et d’épices, étonnement accessible pour un 2012.

Du côté des blancs, nous avons ouvert un très beau chassagne-montrachet d’Olivier Leflaive 2001, très gras, avec des notes beurrées et des fruits confits, à son optimum et quelques bulles fines de Champagne, un classique de nos ventes en achats direct, Les Murgiers de Francis Boulard, tendu, entre acidité bien présente et de notes florales élégantes.

Comme toujours, nous n’avons pas résisté à faire déguster quelques belles bouteilles à l’aveugle et avons été assez bluffés des bons résultats de certains dégustateurs comme cet amateur qui a trouvé avec une grande assurance le millésime et appellation de ce Gevrey Chambertin 1994 de Dominique Laurent.

La période des salons ne semble jamais s’arrêter, venez nous retrouver à Londres à la London Wine Fair du 3 au 5 mai (professionnels uniquement) et à Paris au salon de La Revue du Vin de France les 20 et 21 Mai !

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit ! 

A lire également sur le blog d’iDealwine :

International : iDealwine de retour à la London Wine Fair

Londres : iDealwine sera au Chelsea Wine Show ce weekend

Salon ProWein de Singapour : iDealwine est de la partie !

Hong Kong, Shanghai : iDealwine poursuit son développement en Asie

Grand Tasting de Shanghai : iDealwine part à la rencontre des amateurs chinois

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Les Offres iDéales : des vins à prix si doux…

Chaque mois, iDealwine sélectionne pour vous scrupuleusement de belles cuvées issues de domaines et d’appellations triés sur le volet. Résultat ...

Le festival Oenovidéo livre son palmarès

Le 16e festival international Oenovidéo a rendu son verdict après trois jours de projectio à Chaintré, près de Mâcon, les ...

Les « Musts d’iDealwine », 50 vins en achat direct pour débuter votre cave

iDealwine a réuni une cinquantaine de vins qui ont pour vocation de constituer le cœur d’une jolie cave d’amateur. Associant grands classiques et pépites chinées dans tous les vignobles, cette ...

Partage(s)