Résurrection des cépages oubliés au domaine Elisabetta Foradori

Domaine ForadoriAprès avoir repris le domaine familial à 20 ans, l’italienne Elisabetta Foradori s’est découvert un véritable engouement pour les cépages autochtones oubliés et les méthodes vitivinicoles ancestrales. Véritable pionnière de l’agriculture biologique et biodynamique, ses vins ont très rapidement emprunté la voie du succès. 

Passionnée de botanique depuis son adolescence, Elisabetta Foradori reprend très jeune, au début des années 1980, le domaine viticole familial. Fondé en 1901 à Mezzolombardo, dans le Campo Rotaliano, et acheté en 1929 par Vittorio son grand-père, il vit aujourd’hui des heures de gloire grâce à cette vigneronne talentueuse issue de l’école viticole San Michele All’Adige.

Elle doit non seulement la qualité de ses vins à un travail acharné mais aussi au terroir exceptionnel de la région de Trentin, qui représente à lui seul 1.5% du vignoble italien avec une soixantaine de domaines. Là, la rivière Noce a modelé le paysage, emportant avec elle les débris des montagnes des Dolomites. Les sols ainsi formés sont composés de sable, de graviers, de galets divers et variés, de granites, de calcaire, de grès porphyrique, de quartz porphyrique, d’ardoise, d’argile ou encore de fertile. En somme, des sols d’une richesse minérale incroyable.

Elisabetta Foradori

C’est sur les 26 hectares de l’exploitation qu’Elisabetta remplace son père qui a commencé à commercialiser les premières bouteilles de Foradori dans les années 1960. Après la disparition prématurée de celui-ci en 1976, elle signe à son tour sa première cuvée en 1984. Son ambition ? Réhabiliter des cépages antiques, en favorisant l’apparition d’une vraie biodiversité, en limitant les traitements chimiques et la mécanisation. Sa marque de fabrique : la production de l’archaïque cépage rouge régional, le teroldego. Adulé au Moyen-Age, mais totalement oublié pendant des siècles, Elisabetta a su lui donner une seconde vie et faire de lui le premier du Trentin à recevoir en 1971 la DOC (Denominazione di Origine Controllata). En effet, sa parfaite adaptation au climat et aux sols drainés de la région lui permettent d’assurer des rendements abondants et qualitatifs… une véritable valeur ajoutée pour l’économie viticole régionale.

De nouveaux vins naissent entre les mains d’Elisabetta : des rouges comme les morei, les sgarzon, les ailanpa et les karanar et des blancs comme les myrto ou les fontanasanta bianco. Autant de cuvées aux noms exotiques qui voient le jour ou disparaissent, marquant ainsi l’évolution constante de la production du domaine. Malgré cette effervescence, la fin des années 1990 marque un tournant décisif dans la production d’Elisabetta Foradori. Souhaitant renouer avec la pure expression du terroir et du fruit en faisant renaitre des cépages délaissés, elle décide de se tourner vers la biodynamie qu’elle adopte irrémédiablement en 2002, jusqu’à l’obtention de l’agrémentation Demeter en 2009.

Elisabetta Foradori prône donc une viticulture au plus proche de la nature et de la vie végétale et animale. Biodiversité, biodynamie, énergie sont les principes clés de son approche qui se traduit dans les vignes par la réinsertion des vieux cépages indigènes comme le rouge teroglodo et le blanc nosiola, la prohibition de produits chimiques et de la mécanisation. Au chai, l’idée est de laisser les vins s’épanouir afin de les laisser dévoiler leurs caractères naturels seuls. Pour cela, Elisabetta Foradori revendique un faible taux de soufre et ne filtre pas ses vins. Autre particularité qui a bâti sa réputation : la vinification de certaines cuvées en amphores.

Amphores Foradori

De façon générale, ses cuvées témoignent d’une pureté et d’une minéralité saisissante, s’inscrivant dans la lignée des vins dits « natures ». Gageons que ces derniers, qui ont rapidement acquis un succès international, ont inspiré plus d’un viticulteur à (re)convertir leur vignoble avec des méthodes ancestrales et plus respectueuses de la nature.

Séduite par la précision de ces vins hors du commun lors de récentes dégustations, l’équipe d’iDealwine ne peut que vous conseiller de les découvrir à votre tour 😉

 

Les vins du domaine actuellement en vente

IGT Toscane Ampeleia Un Litro 2015 :

Elisabetta Foradori s’est associée à Thomas Widmann et Giovanni Podini pour diriger le jeune domaine toscan Ampeleia. Cette cuvée est issue de jeunes vignes de grenache et de sangiovese cultivées sur des sols marneux entre 250 et 300m d’altitude. Fidèle à ses principes de respect de la terre, le vignoble est certifié en culture biodynamique et le vin fermente grâce à ses levures indigènes. En bouche, ce vin de garde est vif, frais et juteux avec une dominante de fruits rouges et noirs relevés par quelques notes épicées.

IGT Vigneti delle Dolomiti Foradori 2013 :

Le Campo Rotaliano est une zone bien spécifique de la vallée de l’Adige, une sorte de renfoncement entouré de montagnes. Ce vin issu de vignes âgées de 15 à 40 ans et élevé en cuve inox et en vieux foudres est une belle introduction au teroldego, ce cépage de la Vénétie. Ses arômes intenses de fruits noirs, de fleurs et d’épices magnifient les tanins très fins. En bouche, les saveurs s’intensifient, dévoilant des notes fumées, de cerise et offrent une longueur en bouche remarquable.

IGT Vigneti delle Dolomiti Granato 2013 :

Le rare et antique cépage teroldego, cultivé sur des sols composés de graviers et de galets, compose cette cuvée. Au chai, les vins possèdent en général une couleur sombre, au nez s’expriment des notes de fruits noirs, de réglisse, de grenade et  de sous-bois. La bouche est ample, concentrée avec beaucoup de finesse. Ils nécessiteront quelques années pour que les tannins s’intègrent. Elisabetta Foradori elle-même estime l’apogée de ces vins à 7 à 8 ans.

IGT Vigneti delle Dolomiti Morei Teroldego 2014 :

Les vins de cette cuvée Morei, qui vient de « Moro » qui signifie « obscur » en dialecte du Trentin, portent bien leur nom : la robe est d’un rubis très sombre. En bouche, ils sont denses, profonds, minéraux et puissants. Cette cuvée est un véritable reflet du courant de pensée d’Elisabetta Foradori : les vendanges sont manuelles, la fermentation alcoolique se fait grâce aux levures indigènes, l’élevage se fait en amphores, le vieillissement en foudre d’acacia, et pour final, ni collage, ni filtration ne sont effectué. Des vins de garde, mûrs mais d’une fraîcheur étonnante !

IGT VIgneti delle Dolomiti Fontanasanta – Nosiola Elisabetta Foradori :

Autre vieux cépage local remis au goût du jour par Elisabetta Foradori, le nosiola, qui signe ici un vin blanc étonnant. Elevé huit mois en amphores de terre cuite, il a macéré avec ses peau quelques temps. S’ensuit un vin dont le nez évolue largement à l’aération et oscille entre des arômes d’orange, de pêche blanche, d’herbes fraîches, de miel, de fleur d’oranger, de jasmin, de gentiane et de tilleul. La bouche est vive, tendue et la finale est marquée par de très beaux amers. Ce blanc est un véritable vin de gastronomie qui mérite d’être carafé avant d’être marié à des plats savoureux.

IGT Vigneti delle Dolomiti Rotaliano Teroldego 2014:

17/20 Jancis Robinson

Si ce vin, issu des jeunes vignes du domaine, n’a pas été élevé en amphores, Elisabetta Foradori a su maîtriser l’élevage en fûts afin de ne pas le marquer d’arômes boisés. Le résultat est bluffant : le vin est juteux et gourmand, les tanins très fins et la bouche tendue par une minéralité d’une grande fraîcheur.

IGT VIgneti delle Dolomiti Sgarzon Teroldego 2014 :

La vinification particulière de cette cuvée en fait un vin tout à fait inhabituel. Après les vendanges, le vin est fermenté et élevé avec ses peaux dans des amphores espagnoles pendant presque un an afin d’accroître sa complexité aromatique et gustative. Après leur avoir retiré les peaux, Elisabetta Foradori les élève encore en amphore avant de les laisser reposer un trimestre en vieux fût d’acacia. Les vins sont denses, le fruit intense. Sa minéralité et sa franche acidité confèrent au vin une fraîcheur admirable. Un grand vin de garde !

 

Voir les vins du domaine Foradori actuellement en vente

Tous les vins en vente sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le Blog iDealwine :

Le vin en amphores : une nouveauté… préhistorique !

Les mots du vin : ni collé, ni filtré, pourquoi ?

Les mots du vin : le soufre, ange ou démon ?

Les arômes du vin, d’où viennent-ils ?

Quand l’innovation rime avec perfection chez Angelo Gaja

Vignobles du monde, le guide d’iDealwine (partie 1)

Vignobles du monde, le guide iDealwine (partie 2)

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

TonneauxChamirey

Château de Chamirey, la référence de Mercurey

Le Château de Chamirey est devenu depuis quelques années la grande référence de Mercurey. Des rouges produits avec un soin extrême, que ce soit dans la vigne ou en cave. ...

Recette de la semaine – Potée à la beaujolaise

A plat paysan, vin friand ! Un dicton parfaitement illustré par le mariage d’amour entre cette potée classique et un bon cru du beaujolais qui se boira avec gourmandise sur ...

Sélection d’automne iDealwine : 500 vins à partir de 8€

La sélection fourmille de délicieuses bouteilles à des prix qui débutent sagement : bordeaux à moins de 20€, bourgognes blancs à ...

Partage(s)