Quels accords mets et vins avec un montlouis ?

Le cépage chenin, qui règne sur les vins blancs de Montlouis comme sur ceux de Vouvray et d’Anjou, est un cépage magique puisqu’il peut produire sur une même appellation des blancs secs, des demi-secs, des liquoreux et des effervescents ! Avec, à table, une palette d’accords forcément très variés.

Les accords avec les vins de Montlouis-sur-Loire, terre d’élection du chenin dans la Loire, dépendent avant tout du taux de sucre des vins que vous voulez accordez, sachant que l’usage le plus fréquent à table se fera avec un vin sec. Examinons toute la gamme des accords possibles selon le type de vin.

Quels accords sur un Montlouis sec?

Le chenin, en particulier à Montlouis, est un merveilleux cépage à table. Il propose en effet de très nombreux arômes qui ont la qualité de n’être jamais trop exubérants, un excès d’arômes “sautant” au nez compliquant toujours un peu les accords mets/vins. Ses notes de coing, de tilleul, de miel se marient bien avec des plats assez goûteux, des coquilles saint-jacques, des langoustines, des poissons en sauce ou des viandes blanches et volailles à la crème. La fraicheur de son acidité s’accorde parfaitement aussi avec la peau grillée d’un poulet et avec une cuisine exotique légèrement épicée (par exemple un tajine ou une paella), surtout pour les cuvées les plus amples et les plus puissantes comme celle des Bournais de François Chidaine.

Quels accords sur un Montlouis demi-sec ?

Les blancs demi-secs, qui sont un peu une spécialité de la Loire, posent parfois des problèmes à de nombreux amateurs qui ne savent pas trop sur quel pied danser. Trop de sucre pour un poisson au four, pas assez pour une tarte Tatin, alors que faire ? En fait, à l’usage, on se rend compte que ces blancs, à la matière bien tendue par une acidité minérale (ce qui est typiquement le cas du chenin), supportent parfaitement d’être “arrondis” par une pointe de sucre résiduel. Une belle acidité tranchante équilibrera le vin qui paraitra à peine sucré et le sucre gommera un peu le tranchant de l’acidité… Du coup les demi-secs de Montlouis font très bon ménage avec une cuisine exotique bien épicée, des tajines sucrés/salés, de nombreux plats de la cuisine thaï, des currys assez relevés (poulet ou poisson comme la lotte). Ils fonctionnent également bien avec des fromages à pâte persillée ou sur des desserts aux fruits (tarte aux pommes ou salade de fruits).

Quels accords sur un Montlouis liquoreux ?

Les grands liquoreux de Montlouis présentent en général un équilibre superlatif entre une importante quantité de sucres résiduels soutenus par une acidité qui paraitrait sans doute cinglante sans cette sucrosité. Un équilibre parfois tellement magique que ces vins peuvent devenir des vins de méditation à boire pour eux-mêmes en fin de repas ou dans la soirée, comme un vieil armagnac. A table tout dépend de leur niveau de sucre. On privilégiera les moins intenses sur certaines préparations comme une caille aux raisins ou un chapon rôti, un foie gras ou un fromage fort à pâte persillée. Les plus denses peuvent être associés, par exemple, à un dessert aux pommes (tarte Tatin, crumble).

Quels accords sur un Montlouis effervescent ?

Les Montlouis effervescents (pétillant naturel ou méthode traditionnelle) sont en général plus des vins d’apéritif que des vins taillés pour accompagner une cuisine un peu sophistiquée, même s’il existe quelques exceptions. Leur délicatesse et leur légèreté en font de très jolis vins d’apéritif parce qu’ils ne “matraquent” pas le palais avant de passer à table et qu’ils restent frais en bouche et désaltérants. Très à l’aise sur de petits pâtés de campagne, du saumon fumé, de belles charcuteries ou même des huitres quand ils sont très secs. Les millésimes les plus riches comme 2009, 2006 ou 2005, sont à envisager également avec des rillettes de poisson ou même des terrines de la mer.

Accéder à l’Offre iDéale Loire en cours

Consultez les ventes de vins de la vallée de la Loire sur iDealwine

Rechercher un accord mets et vins

Nos conseils pour bien associer un plat et un vin

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Recette de la semaine : Délice de poulet au barbecue

On y croit, l’été va durer encore deux mois, c’est sûr ! On peut donc poursuivre les déjeuners ou dîners autour du barbecue estival. Voici une recette chaude comme la ...

Recette de la semaine – Tomates farcies confites au four

Ce plat familial peut devenir un grand moment de plaisir partagé quand il réalisé avec de bons produits et de la patience ! A déguster avec un rouge provençal ou ...

Recette de la semaine – Potée à la beaujolaise

A plat paysan, vin friand ! Un dicton parfaitement illustré par le mariage d’amour entre cette potée classique et un bon cru du beaujolais qui se boira avec gourmandise sur ...

Partage(s)