Que boira l’équipe d’iDealwine à Pâques ?

Le déjeuner pascal approche… De l’agneau aux œufs en chocolat, avez-vous fignolé votre menu ? Et surtout quels vins choisirez-vous ? Inutile de vous dire que l’équipe iDealwine est au taquet. Nous sommes allés en interroger certains pour vous donner quelques idées.

Bon, c’est connu. A l’approche d’une élection présidentielle, le déjeuner pascal est un moment de cristallisation fort. Les conversations autour de la table risquant d’être animées (voire plus), il vous faut à tout prix réussir votre déjeuner, et tout particulièrement le choix des vins qui l’accompagneront. S’agissant des conversations, on ne peut rien pour vous. En revanche, pour les vins, on a décidé de vous aider en recensant les avis et conseils des fins palais de notre équipe. Les deux principaux enseignements de notre enquête sont les suivants : premièrement, l’agneau a toujours de beaux jours devant lui, il figure au menu de la plupart des collaborateurs d’iDealwine. Pas étonnant que le prix du gigot ne s’envole à la veille du week-end pascal… Deuxièmement, les suggestions d’accord sont variées, et chez iDealwine on n’a pas hésité à s’affranchir du sacro-saint mariage entre agneau et pauillac. Non pas qu’on le réprouve, bien au contraire. D’ailleurs on en connait une, dans l’équipe, qui a une petite collection de bouteilles de château-lynch-bages dans sa cave, prêts à boire… Mais comme on a pensé que d’autres voies étaient également possibles, y compris pour les iDealwiners d’origine Bordelaise, on vous les livre ici.

Raphaël de Fonscolombe, chargé du développement commercial :

« Pour moi, ce sera de l’agneau. J’adore ça et Pâques est l’occasion par excellence pour en manger ! D’office, je penserais à un bourgogne. La finesse d’un Bourgogne se marie très bien à l’agneau. Le Beaune 1er cru des Dames hospitalières des Hospices de Beaune 2013 me dirait bien. J’adore son côté fruité! » [précisons que Raphaël est un Bordelais de souche NDLR].

Kévin Feizyabi, membre de l’équipe comptabilité :

« Personnellement, je ne sais pas encore ce que je vais manger à Pâques, mais je sais déjà ce que je veux boire… : je sortirai un champagne Ruinart. Dans la gamme des bons champagnes, ça reste accessible. Plus précisément, j’ouvrirai certainement le Brut Ruinart. C’est assez léger et particulièrement approprié pour un repas copieux ;). Un rouge, pourquoi pas, mais j’apprécie peu les repas tout au rouge… »

Benoît Gancel, responsable du service logistique :

« Pour Pâques, un agneau bien sûr ! Je ferai certainement un carré d’agneau au miel et au pain d’épices, l’un de mes plats préférés. Je pense choisir un vin assez épicé, un trévallon par exemple. Je me souviens d’une dégustation de trévallon qui m’avait particulièrement séduit. J’ouvrirais avec plaisir le Bouches du Rhône Trévallon Eloï Dürrbach 2014. »

Raphaël Dautrey, membre de l’équipe logistique/expertise :

« A Pâques, en famille, c’est poisson ! Et avec du poisson, rien ne vaut un grand bourgogne blanc. Si je ferme les yeux sur le prix, je craquerai pour le puligny-montrachet 1er Cru les Champs Gain de François Carillon. Mais si je reste plus réaliste, avec un poisson grillé je verrais bien le mâcon-Pierre clos Tri de Chavigne de Guffens-Heynen, plus rond qu’un puligny. »

Ludovic Gourlet, membre de l’équipe logistique/expertise:

« Pour Pâques, le passage obligé c’est l’agneau ! Pour un budget illimité, j’opterais pour un millésime un peu ancien, entre 1999 et 2005, d’un côte-rôtie de Jamet. Ou encore le grange-des-pères 2004, certainement le meilleur vin rouge que j’ai goûté. Mais bon, soyons raisonnables ! Très franchement, j’ouvrirai le crozes-hermitage Clos des Grives 2009 de chez Combier, qui s’accorde parfaitement à un gigot d’agneau. Et bien sûr, comme j’adore le chocolat, un maury rouge –les vins doux naturels sont la spécialité d’iDealwine-,ou un rivesaltes semble s’imposer ! »

Ciprian Denut, membre de l’équipe logistique/expertise :

« Pour moi aussi ce sera de l’agneau. C’est une viande que j’apprécie beaucoup mais ça reste une viande costaud. Je choisirai donc un vin de caractère, avec un bel équilibre entre le fruit et les tanins : un crozes-hermitage semble tout à fait approprié, car constitué essentiellement de syrah. Avec un agneau j’aime aussi beaucoup les tannins d’un pessac-léognan. Mon rêve : une bouteille de château haut-brion 2007, prêt à boire maintenant, ce serait parfait ! »

Joffrey Sans,  membre de l’équipe logistique/expertise :

« Moi, je n’aime pas l’agneau, mais comme je m’aligne sur la tradition, c’est certainement un gigot que l’on partagera… Et sur un agneau, je choisirai un vin qui offre de la fraîcheur et un beau compromis entre fruits et tanins : un terrasses-du-larzac de 2009 de Montcalmès semble parfait. »

Pierre Renault, membre de l’équipe marketing et édition web :

«Pour moi, la question du plat ne se pose même pas, ce sera de l’agneau. J’adorerais goûter le pâté de Pâques berrichon si renommé mais je n’en connais pas la recette…  On reste donc dans un registre classique (et une valeur sûre), le gigot de sept heures. Je choisirai donc un château rauzan-ségla 2006, un de mes margaux préférés, l’un des plus fins et des plus délicats. En plus, ce vin est prêt à boire en ce moment, l’occasion rêvée donc ! »

Constance Allard, assistante marketing :

«A vrai dire, je ne sais pas encore quel sera notre plat, mais en ce qui concerne le fromage et le dessert, mon idée est déjà faite : en tant que fan inconditionnée du roquefort, un sauternes sera parfait au moment du fromage. Pour le dessert, préparé par les soins de ma mamanJ, il s’agira d’un crumble pomme-rhubarbe, pommes qui proviennent directement du jardin de mon grand-père, un délice. Je pense donc qu’un barsac s’impose pour le fromage et le dessert : la « pourriture noble » qui est la base du barsac s’accorde très bien à la moisissure du roquefort qui fait le goût qu’on aime tant ; et les notes acidulées du barsac se marient également très bien aux desserts fruités : une bouteille de château-de-myrat 2000 sera donc parfaite. »

Elsa Ginestet, rédactrice Web :

« Pour moi, ce sera une épaule d’agneau au four, avec  un Saint-Chinian Mas Champart Clos La Simonette : un vin du Sud à la fois élégant et avec du caractère, empreint d’une grande fraîcheur qui équilibrera le gras de l’épaule d’agneau, tandis que la concentration et les tanins nombreux mais d’une belle finesse sauront donner du répondant au côté très goûtu et au saignant de la viande. »[C’est Elsa, Bordelaise elle aussi, qui concocte les recettes publiées chaque semaine dans le Blog, on reconnaît la spécialiste NDLR].

Laurent Weinberg, chargé de web marketing :

« Cette année, une épaule d’agneau rôtie me dirait bien. Je l’accompagnerais volontiers d’un côte-rôtie de Jasmin, qui atteint bientôt son apogée dans le millésime 2012. Mais je dois quand même avouer qu’une bouteille de Saint-Joseph du domaine du Tunnel, mon préféré certainement, reste aussi une belle option : comme l’agneau est une viande au goût prononcé, il faut choisir un vin tannique et cette bouteille convient parfaitement ! »

Lionel Cuenca, co-fondateur d’iDealwine :

« Chaque année à Pâques, j’ai envie d’ouvrir une bouteille de château-belle-vue. Un haut-médoc que nous chérissons particulièrement chez iDealwine. Cette propriété avait été rachetée en 2004 par Vincent Mulliez, qui avait à cœur de la hisser au meilleur niveau. Il s’y est personnellement investi, sans compter, jusqu’à son décès soudain en 2010. Vincent était un ami. J’aime penser à lui lors de ces grands moments de la vie. Et en plus, les tannins fins de ce vin s’accordent à la perfection avec l’agneau pascal. »

Et vous, que boirez-vous autour de l’agneau, si agneau il y a ? N’hésitez pas à nous faire part de votre accord idéal, et bonne fête de Pâques à tous !

Consultez les ventes d’iDealwine

Pas encore inscrit(e) sur iDealwine, remplissez votre inscription ici, c’est gratuit !

Recherchez le prix d’un vin

Accédez à tous les accords mets et vin

A lire également dans le Blog d’iDealwine :

Accords mets et vins : souris, carré, gigot, quels vins sur l’agneau ?

Recette de Pâques : un crumble d’agneau confit au citron

Recette de la semaine – Gigot d’agneau à l’ail confit

Agneau, asperges, fraises, chocolats : nos conseils d’accords mets et vins

 

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Achat direct : une vente spéciale pour votre dîner de Noël

Une table de fête mérite les meilleurs flacons. Amateurs d’iDealwine vous le savez bien, vous qui sélectionnez méticuleusement ces bouteilles ...

International Wine Auction, filiale d’iDealwine, classé officiellement n°1 des ventes aux enchères de vin en France

Les chiffres du Conseil des ventes pour l’année 2014, publiés ces derniers jours, placent International Wine Auction, la filiale d’iDealwine en charge de l’administration des ventes aux enchères on-line du ...

Belles enchères sur Mouton Rothschild, La Romanée Conti, Méo-Camuzet lors de la vente du 11 février 2015

Les enchères on-line qui se sont achevées sur iDealwine le 11 février ont été le théâtre de quelques belles batailles qui ont, au final, départagé plus de 400 acheteurs, issus ...

Partage(s)