PALMARES : le TOP 20 des champagnes dans les ventes aux enchères

Classement champagnes les plus chersPoursuivons le palmarès régional des grands crus vendus aux enchères au cours du premier semestre, avec cette semaine celui des grands champagnes. Au sein de ce TOP20 on retrouve uniquement des champagnes millésimés (et anciens), issus de grandes maisons.

Notre série des palmarès régionaux n’est pas loin de s’achever, et il n’était évidemment pas question de faire l’impasse sur les champagnes. Rappelons le principe de ces classements, qui reposent sur les résultats d’enchères enregistrées au premier semestre sur la plateforme d’iDealwine : nous avons fait le choix de ne retenir qu’une cuvée par propriété (la plus chère) en rapportant tous les prix à la bouteille pour faciliter la comparaison.

Le premier élément qui saute aux yeux dans ce classement, sans être inattendu pour autant – est l’omniprésence des vieux millésimes ; c’est bien la rareté qui a primé dans ces enchères. On ne trouve d’ailleurs dans ce TOP 20 que des cuvées millésimées. Le plus vieux millésime approche le centenaire (1923) et le plus récent est un 2002 ; c’est d’ailleurs la seule cuvée des années 2000 figurant dans ce classement. On observe également presque uniquement les grandes maisons sont représentées dans ce classement, presque aucun champagne de vigneron, ou issu de maisons plus pointues n’y figure, si ce n’est un champagne plus confidentiel, la maison Pierre Peters (on vous en reparle plus bas), ainsi que Selosse. Les prix quant à eux, débutent à près de 200€ (192€ très exactement) ; preuve s’il en fallait, que les grands champagnes à maturité se valorisent remarquablement aux enchères. Les cinq premiers flacons du classement dépassent largement la barre des 1 000€ et l’un d’entre eux frôle même les 3 500€ pour la Cuvée « S » 1959 de Salon. Enfin, du côté des acheteurs, on observe que ces champagnes les plus chers ont intéressé quasi exclusivement des particuliers, en grande majorité français, mais aussi britanniques, belges, danois, d’Italie, de Hong Kong et de Russie. On observe d’ailleurs régulièrement dans nos enchères l’attrait des amateurs d’Europe du Nord pour les grands champagnes anciens.

Mais revenons au podium. La première place du classement est donc attribuée à la Cuvée « S » 1959 des champagnes Salon, adjugée 3 480€. Cette maison bien connue des amateurs et propriété du groupe Laurent-Perrier concentre en effet plusieurs caractéristiques qui la rende vraiment unique. Elle élabore ses champagnes uniquement à partir du chardonnay (que des blanc de blancs donc, pas d’assemblage), tous issus du terroir de la côte des Blancs et même d’un seul cru, Le Mesnil-sur-Oger. C’est dire si la production est prestigieuse. Elle n’utilise pas de vin de réserve et livre donc uniquement la production de l’année en cours, en ne produisant qu’une seule cuvée, millésimée. Enfin, elle ne produit son champagne que lors des plus grandes années, soit uniquement 37 millésimes au cours du XXe siècle1. Qui dit mieux (ou moins) ? Et pour finir, la production reste confidentielle avec 60 000 à 80 000 bouteilles produites par millésime. Ajoutons pour le mythe que  le millésime 1959 est une excellente année.

A la 2e place, on trouve le champagne Philipponnat Clos des Goisses 1947, adjugé 1 560€. Cette cuvée est le fleuron de la maison, issue d’une parcelle exceptionnelle, le plus ancien clos de Champagne, exposé plein Sud et avec une inclinaison extrême (45°). Là encore, le millésime ancien – et culte – explique le prix, puisque des années plus récentes s’échangent actuellement entre 100 et 200€.

A la 3e place, nous retrouvons, comme souvent dans les palmarès d’enchères iDealwine, la fameuse cuvée Clos du Mesnil de Krug, ici dans le millésime 1981. Cette maison est clairement l’une des plus prestigieuses de champagne. Elle ne produit que des cuvées de prestige au style très particulier, et le Clos du Mesnil est son joyau !

Vient ensuite le Bollinger Vieilles vignes françaises 1988, en 4e position. Cette autre maison d’excellence produit en effet un champagne unique avec cette cuvée de vignes centenaires et pré-phylloxériques (vignes « franches de pied »). Unique au monde, ce flacon se négocie toujours au plus haut (et en tout état de cause jamais en dessous de 500€), surtout lorsqu’il s’agit de grands millésimes à maturité. La maison Roederer arrive en 5e position. Son emblématique Cristal est ici coiffé au poteau par un « simple » brut, mais il s’agit tout de même du millésime 1923, une rareté absolue pour ce champagne presque centenaire. A la 6e place, c’est la maison Jacques Selosse, de petite taille mais immensément réputée, qui se positionne ; ces champagnes plébiscités en Asie font régulièrement la une de nos rapports d’enchères, car leur cote s’apprécie régulièrement.

Viennent ensuite des maisons emblématiques et « grand public », de réputation internationale (Dom Pérignon 7e, Lanson 8e, Charles Heidsieck 9e, Ruinart 10e, Veuve Clicquot Ponsardin 11e, Billecart-Salmon 12e, Perrier Jouët 13e, Laurent Perrier 15e, Mumm 16e, Pol Roger 18e, Pommery 19e et Piper Heidsieck 20e). A noter que la cuvée Comtes de Champagne de la maison Taittinger est l’une de celles dont la cote iDealwine a le plus progressé ces derniers mois, et ce, de manière très régulière.

Enfin, l’une des surprises du classement nous vient de la maison Pierre Péters qui occupe la 17e place de ce TOP 20. Cette maison familiale possède 20 hectares répartis sur d’excellents terroirs notamment au cœur du Mesnil-sur-Oger et produit des champagnes classiques, mariant puissance et élégance. Elle ne produit qu’à partir de ses propres vignes et n’achète donc pas de raisins. Plébiscitée par les dégustateurs (18/20 B+D, 95/100 Parker…) la cuvée spéciale Les Chétillons, que l’on ne voit que très rarement passer dans les enchères iDealwine a atteint, dans le superbe millésime 2002, pas moins de 216€ la bouteille.

Pour résumer, et s’il ne fallait retenir qu’une seule chose de ce palmarès, c’est bien que les champagnes sur de vieux millésimes se valorisent extrêmement bien aux enchères. Dès lors qu’il s’agit de grands champagnes et de belles années, leur potentiel de garde est bien plus important que ce qu’on pourrait imaginer ; même l’effervescence demeure plusieurs décennies sur les grands champagnes. Par ailleurs, les amateurs de vieux champagnes les apprécient aussi pour leur qualité d’immenses vins blancs, une fois la bulle fondue avec le temps… Alors pensez-y si par chance vous retrouvez de grands champagnes anciens dans votre cave : gardez-vous bien de les jeter et organisez-vous plutôt une dégustation mémorable (ou bien revendez-les sur iDealwine, vous ne devriez pas être déçus ! 😉 ).

# Vin Millésime Prix adjudication TTC unitaire (rapporté à la bouteille) Profil acheteur Pays
1 1 bt Salon  Cuvée S 1959 3 480,00 € particulier FRANCE
2 1 bt Philipponnat Clos des Goisses 1947 1 560,00 € professionnel FRANCE
3 1 bt Krug Clos du Mesnil 1981 1 560,00 € particulier FRANCE
4 1 bt Bollinger Vieilles Vignes Françaises 1988 1 200,00 € professionnel ROYAUME-UNI
5 1 bt Louis Roederer Brut 1923 1 080,00 € particulier FRANCE
6 1 bt Champagne Selosse Grand cru Blanc de blancs Extra Brut 1999 456,00 € particulier HONG KONG
7 1 bt Moët & Chandon Dom Pérignon 1971 444,00 € particulier HONG KONG
8 1 bt Champagne Brut Lanson Lanson Red Label 1971 384,00 € particulier DANEMARK
9 1 bt Charles Heidsieck Réserve Charlie 1979 384,00 € particulier HONG KONG
10 1 bt Ruinart Dom Ruinart 1976 348,00 € particulier FRANCE
11 1 bt Champagne Brut Veuve Clicquot Ponsardin 1964 336,00 € particulier FRANCE
12 1 bt Billecart-Salmon Clos Saint Hilaire 1995 336,00 € particulier ITALIE
13 1 bt Perrier Jouët Cuvée Belle Epoque 1973 312,00 € particulier RUSSIE
14 1 bt Champagne Taittinger Comtes de Champagne 1995 300,00 € particulier HONG KONG
15 1 bt Laurent Perrier Grand Siècle Cuvée Alexandra 1998 284,40 € particulier BELGIQUE
16 3 bt Mumm René Lalou 1979 216,00 € particulier FRANCE
17 1 bt Champagne Brut Pierre Péters Grand Cru Les Chetillons Pierre Peters 2002 216,00 € particulier FRANCE
18 1 bt Pol Roger Cuvée Winston Churchill 1993 192,00 € particulier FRANCE
19 1 bt Pommery Brut 1969 192,00 € particulier FRANCE
20 1 bt Champagne Brut Extra Piper Heidsieck 1966 192,00 € particulier FRANCE

 

1 1911, 1914, 1921, 1925, 1928, 1934, 1937, 1942, 1943, 1946, 1947, 1948, 1949, 1951, 1953, 1955, 1956, 1959, 1961, 1964, 1966, 1969, 1971, 1973, 1976, 1979, 1982, 1983, 1985, 1988, 1990, 1995, 1996, 1997 et 1999

Demander une estimation pour vendre votre cave

En savoir plus sur la revente de vin via iDealwine

Voir tous les vins actuellement en vente

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le Blog iDealwine :

PALMARES : le TOP 20 des vins de Bourgogne dans les ventes aux enchères

PALMARES : le top 20 des vins étrangers dans les ventes aux enchères

PALMARES : le TOP 20 des vins de Bordeaux dans les ventes aux enchères

Palmarès : le top 50 lots et vins les plus chers aux enchères (1er semestre 2017)

PALMARES : le TOP 20 des vins du Rhône

PALMARES Loire : le TOP 20 des vins les plus chers

PALMARES : le TOP 20 des vins du Beaujolais

PALMARES : le TOP 20 des vins de Provence et de Corse aux enchères

PALMARES : le TOP 20 des vins du Languedoc et du Roussillon aux enchères

Palmarès : le TOP des vins du Sud-Ouest aux enchères

PALMARES des vins du Jura-Savoie et d’Alsace : à l’Est, du nouveau

PALMARES Loire : le TOP 20 des vins les plus chers

  • Voir les commentaires (1)

  • Formation œnologie à distance avec coffret vin

    Le Moët & Chandon de Dom Pérignon me rappelle des souvenirs de jeunesse… sas, malko linge.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Recette de la semaine – Risotto aux fruits de mer

Le champagne, qui n’a pourtant rien d’italien, s’accorde très bien avec de nombreuses variantes de risotto. Sa vivacité pétillante contraste merveilleusement avec l’onctuosité gourmande du plat, comme dans cette recette ...

Belles enchères : magnums, jéroboams ou impériale, prime aux grands formats

Magnums, doubles-magnums, jéroboams ou impériales ont occupé le devant de la scène lors des enchères on-line qui se sont achevées sur iDealwine le 8 juillet dernier. Ces formats généreux bénéficient ...

Quels accords à table avec les vins blancs et rouges de la Côte Chalonnaise ?

Les bourgognes rouges ou blancs de la Côte Chalonnaise offrent en général un fruité croquant, tant en blanc qu’en rouge. Ils se marient très bien à une cuisine familiale et ...

Partage(s)