Londres : nos coups de coeur du Decanter Fine Wine Encounter

salon

La revue britannique Decanter organisait ce weekend son grand salon Fine Wine Encounter au Landmark Hotel de Londres.  De superbes propriétés étaient présentes pour faire déguster quelques-uns  de leurs prestigieux flacons. iDealwine s’est glissé dans la peau d’un visiteur et vous fait part de quelques-uns de ses coup-de-cœur.

Les 12 et 13 novembre se tenait le salon de Decanter, revue Britannique de référence sur le vin. La liste des domaines était conforme à la vision anglaise du vin : mondialisée mais avec une place de choix pour les références italiennes et surtout bordelaises. Présent le dimanche, il nous a fallu faire des choix, nous nous sommes concentrés sur les bordeaux, les champagnes, les rhônes et les portos. Voici une liste non-exhaustive de quelques vins qui nous ont marqués.

Champagne

 Drappier

Les champagnes Drappier se distinguent par leur originalité. La maison a tenté un certain nombre d’innovations. C’est ainsi la première à réaliser un champagne rosé sans dosage. Alors que les rosés sont généralement plus dosés que les blancs. Celui-ci est très surprenant, très vif, et agréable pour une mise en bouche. La maison propose également une cuvée sans soufre. L’intensité de ce champagne blanc de noir sans soufre est absolument remarquable. Mais s’il ne fallait en choisir qu’un, notre cœur se porterait sur la cuvée Grande Sendrée 2008. C’est une cuvée parcellaire qui doit son nom au terrible incendie qui dévasta Urville et recouvrit la parcelle de cendres… Un champagne d’une grande complexité, intense mais qui demeure très digeste.  Son allonge est tout simplement exceptionnelle.drappier

Charles Heidsieck

La particularité de la maison Charles Heidsieck est d’incorporer une grande proportion de vin de réserve dans ses champagnes. Ainsi le Brut sans année dégusté composé à l’aide de près de 20 millésimes se montrait déjà complexe avec  des fines notes grillées. Le blanc des millénaires 1995, 100% chardonnay se montrait au contraire d’une étonnante jeunesse. La bouteille dégustée ayant été récemment dégorgée.

Gosset

15128655_10154831811988258_400572687_n

Gosset présente la spécificité de ne pas réaliser de fermentation malo-lactique sur ses vins. Avec  un dosage brut, les champagnes Gosset se montrent donc vifs et tendus. Le Grand Rosé présentait une superbe définition du fruit en bouche avec une sensation de petits fruits rouges acidulés. Le Grand Blanc de Blancs présentait un nez légèrement réduit, mais très complexe, de noisette et de beurre. En bouche, c’est un champagne très droit et profond, un vrai champagne de gastronomie.  Le Grand Millésime 2006 se déguste actuellement à merveille mais pourra être attendu.

 

Bordeaux

Château Rauzan-Ségla

rauzan

Propriété de la famille Wertheimer, Rauzan-Ségla est un vin d’une extrême élégance. Alors que Ségla 2009 se goûte déjà parfaitement, tout en rondeur et savoureux, il faudra attendre le grand vin 2010. Concentré avec une bouche pleine, une texture soyeuse à souhait, les tanins nécessiteront encore quelques années pour se fondre complètement. Le 2006 au contraire se présente parfaitement, moins concentré que le 2010, il possède une bouche tout de même très ample avec des tanins assagit. Superbe.

Château Lagrange

lagrange

Le château Lagrange offrait notamment à déguster le 2005, l’occasion d’évaluer où en était Lagrange sur ce millésime plébiscité. Et c’est un vin enthousiasmant, avec une belle matière, charnu. Les tanins commencent à se fondre. On retrouve une belle et légère amertume en finale. Un très beau vin à déguster mais qui comme de nombreux 2005 peut encore être attendu.

 

Château Pichon Longueville Comtesse de Lalande

15050240_10154831811928258_1930534660_nDes différents millésimes proposés à la dégustation, il ne restait que le 2007 au moment où nous sommes arrivées sur le stand. L’occasion de constater comment le château avait réussi à composer lors d’un millésime réputé plus difficile. Et c’est un vin remarquable, les tanins ne montrent aucune verdeur, au contraire. La bouche est ample et d’une très grande finesse. La finale est superbe sur des notes de chocolat amer. Le terroir de choix de Pichon Comtesse en bordure de Gironde y est pour beaucoup dans sa réussite lors des millésimes plus difficiles.

Château Petit-Village

pv

Château Petit-Village 2010 est peut-être l’un des vins qui nous a le plus enthousiasmé lors de ce salon. C’est une véritable bombe de fruit et de gourmandise. La bouche est savoureuse à souhait. C’est un vin souple et rond avec une très belle matière. D’ores et déjà superbe à déguster.

 

 

 

Château Coutet

coutetSitué sur le plateau calcaire de l’appellation Sauternes, sur l’autre rive du Céron, Barsac propose des vins à la minéralité caractéristique. Coutet y représente, avec Climens, l’un des fers de lance de l’appellation. Le 2004 est absolument remarquable. Le nez se montre d’une immense complexité, fruité, avec des arômes d’agrumes, d’abricot et d’ananas.  La bouche est superbe, avec cette minéralité marquée qui apporte de l’équilibre à ce vin à la matière très riche.

Vallée du Rhône

Chapoutier

alouette

La Meysonniers 2014 : ce crozes-hermitage rouge équilibré, gourmand et épicé s’est montré très séduisant. La Bernardine, le châteauneuf rouge 2014 était également superbe avec une belle matière, mais très équilibré, mordant et jamais lourd. Le Chante-Alouette 2015, hermitage blanc sur la retenue lors de la dégustation, nous donne rendez-vous dans 15 ans. C’est un vin à la texture fantastique, avec une superbe allonge sur des amers minéraux.

 

 

Voir les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le blog d’iDealwine :
La famille Barton : 190 ans d’implantation dans le Médoc
Dégustation : nos coups de cœur de Biodyvin
Découverte et dégustation des trésors enfouis de la maison Bollinger
Château Haut-Marbuzet : le plus sensuel des Bordeaux




  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Recette de la semaine : joue de boeuf aux épices

Une recette que vous aurez obligatoirement pris le soin de préparer la veille puisque la viande doit mariner. Pour tenir tête aux saveurs puissantes et épicées, vous l’associerez à un ...

Belles enchères sur les millésimes matures des grands domaines bourguignons

Les enchères qui se sont achevées le 15 juin ont vu s’opérer une modération sur les prix de plusieurs régions, notamment la Champagne, Bordeaux et dans le Languedoc le domaine ...

Left Bank Bordeaux Cup 2016 : l’EM Lyon et Sciences Po Paris en finale

La finale du concours de dégustation des grandes écoles de la Commanderie du Bontemps s’est tenue mercredi dernier à l’université de Paris-Dauphine. Les épreuves ont semblé encore un cran au-dessus ...

Partage(s)