Les indices vins d’iDealwine en hausse de 7,08% au cours de l’année 2016

Loading...

Loading…

 

Portés par la rareté des vins, la pénurie de grands crus de Bourgogne sur les millésimes récents, le succès croissant des vins du Rhône, et la notoriété de la marque « France », les indices WineDex® d’iDealwine ont progressé de 7,08% en 2016. Analyse des grandes tendances.

Les indices vins d’iDealwine ont connu une année 2016 florissante. Toutes les régions représentées dans le panier de l’indice Winedex se sont en effet appréciées, faisant croître l’indice composite WineDex® 100 de 7,08%. En 2016 la croissance a été amplifiée par la bonne tenue des cours des vins de la vallée du Rhône, dont l’indice régional WineDex affiche une hausse à deux chiffres (+11,15% sur l’ensemble de l‘exercice). Cette bonne tenue des vins de la région Rhône s’explique par la demande qui est demeurée soutenue en France, et qui, dans le même temps est repartie sur les marchés historiques tels que les Etats-Unis, alors même que l’Asie décolle. Portée par des marques fortes et emblématiques, tant au Nord (Jaboulet, Chapoutier ou Chave en Hermitage, Guigal, Jamet en Côte-Rôtie) qu’au Sud (Château Rayas, Beaucastel), la région bénéficie d’une forte visibilité auprès d’une clientèle large. Par ailleurs, la région a vu ces dernières années émerger des appellations moins connues – et plus attractives en termes de prix – telles que Cornas ou Crozes-Hermitage, ainsi que des pépites dans des zones de production confidentielles (Château-Grillet, ou Vernay à Condrieu) qui ont entretenu la curiosité et l’intérêt des amateurs pour cette région. Pour finir, la vallée du Rhône recèle de véritables trésors que les amateurs s’arrachent : on pense notamment aux vins de domaines disparus tels que celui de Noël Verset à Cornas ou de la famille Gentaz-Dervieux en Côte-Rôtie. C’est donc une région passionnante qui, après quelques années d’éclipse sur la scène mondiale, a vu ses cours repartir à la hausse de manière significative en 2016.

Après la très forte croissance de 2015 l’indice WineDex® Bourgogne a poursuivi sur sa lancée, achevant l’année sur une progression de 6,90%. Aux niveaux records atteints par certains domaines, tant en rouge (Rousseau, Roumier, Mugnier, et bien sûr le domaine de la Romanée Conti) qu’en blanc (Coche-Dury, Lafon, Leflaive) a en effet succédé une phase de stabilisation des cours, certes au plus haut niveau. Cette stabilisation n’est à priori que temporaire car la Bourgogne est frappée depuis plusieurs années par une succession de facteurs climatiques (grêle, gel) qui ont lourdement pesé sur les récoltes des millésimes 2011, 2012, 2013 et, dans une moindre mesure, 2014. Parallèlement la demande mondiale ne connait aucun répit et fait grimper les cours de l’ensemble des appellations, qu’il s’agisse des grands crus comme de classiques appellations villages. Par ailleurs, certains domaines du Mâconnais voient leurs cours s’envoler, c’est le moment de s’intéresser au plus près à tous les domaines qui émergent dans ces appellations, ainsi que dans la région voisine du Beaujolais.

A Bordeaux, la hausse de l’indice WineDex® s’établit à 5,67%. Si cette performance s’inscrit en deçà de celle des autres régions représentées dans l’indice, elle marque tout de même une reprise par rapport à l’année 2015, durant laquelle les prix des grands crus bordelais avaient pratiquement fait du sur-place (+2,15%). La bonne perception du millésime 2015 durant la campagne primeurs d’avril 2016 et l’intérêt suscité par ce millésime ont en effet contribué à braquer de nouveau les projecteurs sur une région boudée depuis quelques temps par les grands acheteurs français et étrangers. Cet intérêt a rejailli sur les prix des beaux millésimes qui arrivent progressivement à maturité tels que le 2005, le 2001 ou le 2000. Par ailleurs, certains domaines de la rive droite ont enregistré de beaux succès aux enchères, portés par la relative rareté des vins, on pense au tout premier chef à Petrus, bien sûr, ou La Conseillante, mais également à certains domaines de Saint-Emilion, tels que Tertre Roteboeuf ou Troplong Mondot.

L’évolution globale des indices WineDex® d’iDealwine démontre la vitalité de nos grands crus sur le marché mondial et la notoriété de la marque « France », qui demeure aujourd’hui un gage irremplaçable de qualité. Le succès de ces trois régions viticoles sur les marchés internationaux et la hausse de cours qui en résulte a d’ailleurs pour conséquence d’inciter le monde des amateurs à tourner le regard vers les autres régions de production de l’hexagone. Celles-ci ont également bénéficié de l’intérêt des clients du monde entier, qu’il s’agisse de la vallée de la Loire, des grandes signatures du Languedoc ou des cuvées prestigieuses de Champagne. On a également vu émerger au cours de l’année 2016 des noms plus pointus encore dans le Jura, le Sud-ouest ou en Provence. Au rythme où circule l’information, cet engouement pour les trésors du vignoble français n’est pas près de s’éteindre.

Retrouvez les derniers rapports d’enchères on-line

Demandez une estimation de vos vins en vue de la vente de votre cave

Comment vendre son vin avec iDealwine ?

Recherchez le prix d’un vin

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

En savoir plus sur les indices vins d’iDealwine

A lire également dans le Blog iDealwine :

Les indices WineDex d’iDealwine : comment sont-ils calculés et à quoi servent-ils ?

Enchères : premiers crus classés de Bordeaux 1995, des prix à la hausse

Enchères : Où en sont les premiers crus de Bordeaux ?

La percée des vins du Jura

Au top des enchères, Haut Brion 1989, Bonneau, Château-Chalon, Overnoy, et les grands champagnes millésimés

Les indices WineDex d’iDealwine progressent de 4,93% au premier semestre 2016

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

grand cru aux enchères unico valbuena

Vega Sicilia : au coeur de la Castille, le roi des vins espagnols

Vega Sicilia est à la Ribera del Duero ce que la Romanée-Conti est à la Bourgogne et Petrus à Bordeaux : un mythe unique, et à la fois une « ...

Vente à prix fixe : nouveautés, prix sympas et vins d’amateurs

Profitez-en vite ! Cette vente qui se termine dans quelques jours propose un un programme alléchant : des nouveautés à foison, un superbe choix de vins à prix très raisonnables ...

La belle enchère : Pouilly Fumé Didier Dagueneau

150 euros pour une bouteille de Pouilly Fumé Cuvée Silex 2000 signée Didier Dagueneau, un résultat en hausse de 30% ...

Partage(s)