Les « 80 jardins » du Domaine Ostertag en Alsace

 

 

 

André Ostertag est un homme un peu poète, très proche de la nature, mais en même temps un vigneron extrêmement rigoureux qui sait qu’il ne faut pas se laisser déborder par celle-ci. C’est pourquoi il produit des vins en biodynamie, au caractère très pur et très sec, un rien stricts, qui s’apprécient particulièrement à table.

Installé à Epfig, dans le Bas-Rhin, un ancien village romain situé à une quarantaine de kilomètres au sud de Strasbourg, le Domaine Ostertag (“jour de Pâques”) est l’un des plus prestigieux d’Alsace, mais pas le plus ancien. Sa renommée s’est pourtant construite en deux générations.

Adolphe Ostertag a créé le domaine en 1966. Son fils André a pris sa suite en 1980, aidé de sa sœur Annie. Le vignoble compte quinze hectares, dispersés entre plus de cent parcelles, elles-mêmes réparties sur cinq terroirs. André Ostertarg a coutume de parler des “80 jardins” qu’il cultive.

Formé en Bourgogne, André a tout misé sur la qualité. Maîtrise des rendements, conduite soignée du vignoble, vendanges à la main, vinification méticuleuse, élevage pour partie en barriques (sur les pinots gris) : tout est pensé et réalisé pour élaborer les vins les plus purs et les plus complets qui soient. En 1997, il a converti son vignoble en agriculture biologique (certification AB) puis en biodynamie (non certifié).

Le riesling, dont André Ostertag est un grand fan, représente près de 50% des surfaces du domaine. Complété, dans l’ordre d’importance par le gewurztraminer, le pinot gris, le sylvaner, le pinot blanc, le pinot noir et le muscat. Les combinaisons de terroirs, de cépages et de degrés de maturité conduisent le domaine à produire une vingtaine de cuvées par millésime. Celles-ci sont classées en trois grandes familles : les “vins de fruit” (expression du cépage et goût du raisin), les “vins de pierre” (qui racontent le terroir) et les “vins de temps” (qui, sur la durée, traduiront la surmaturité ou la pourriture noble).

Les principaux terroirs du domaine

Fronholz, ou “le bois de corvée”, appelé ainsi parce qu’il s’agissait d’une forêt où les serfs faisaient autrefois leurs corvées de bois. Fronholz est un des rares lieux-dits reconnus en Alsace qui fait face aux Vosges. Cette exposition lui assure des maturations lentes, ce qui est favorable dans les années précoces et qui l’est moins quand le cycle de la vigne est plus court. Le sommet de cette zone est composé de sables, la partie du milieu d’argiles et le bas du coteau est sur les marnes. Le travail acharné d’André Ostertag a fait la réputation du Fronholz, jusque-là peu réputé.

Heissenberg ou “la montagne chaude” est un coteau assez pentu, exposé plein sud et composé d’un mélange de granites et de grès qui donnent à ses vins un caractère en général assez minéral. Son exposition solaire a tendance à donner des vins un peu moins acides que la moyenne, plus larges et au caractère parfois légèrement sucré. Le riesling finit par ressembler à du pinot gris sur les parcelles du domaine Ostertag !

Grand Cru Muenchberg (ou “la montagne des moines”). Il se situe dans une petite vallée un peu à l’écart et il a été défriché et cultivé dès le XIIe siècle par des moines cisterciens. Il se présente un peu en forme d’amphithéâtre orienté plutôt au sud et fermé de chaque côté ce qui lui donne un caractère assez unique. Son sol aux grès roses et aux sédiments volcaniques donne beaucoup de caractère aux vins qui en sont issus. Un terroir puissant qui s’impose au caractère propre du riesling.

CE QU’EN DISENT LES GUIDES

Le Guide RVF des Meilleurs Vins de France 2018

3*sur 3

En 50 ans seulement, trois générations de la famille Ostertag ont su hisser au plus haut niveau cet incontournable domaine alsacien. André Ostertag façonne des vins qui évoluent avec leur temps et leurs sols, équilibrés, digestes et éclatants. Il continue de tracer une voie originale, élevant certaines cuvées en barrique de bois vosgiens, en sublimant des terroirs comme le Muenchberg, le Fronholz et l’Heissenberg, parfaitement inconnus avant lui. Il est rare de constater une gamme aussi cohérente et limpide dans un seul domaine et chaque amateur se doit d’en posséder dans sa cave.

Les vins : fluide mais suave, le sylvaner est un vrai petit plaisir ! La vinification à la bourguignonne sied bien au pinot blanc qui offre de jolies notes de fruits blancs et une sensation ronde et croquante en bouche. Le pinot gris s’impose avec ses notes de fruits jaunes et un côté ample en bouche. On monte d’un cran avec la cuvée Zellberg, d’une précision hors-norme, avant d’atteindre des sommets avec le Muenchberg, au nez envoûtant, fumé, avec des notes d’herbes aromatiques. Une puissance modérée qui appelle une cuisine épicée. Retour à la légèreté avec le muscat, qui offre un nez expressif d’abricot et de citronnelle. La bouche est tout en rondeur, d’une belle finale poivrée et fraîche. Un superbe vin. Dans la série des rieslings, Vignoble d’E accuse une acidité mûre avec une belle finale saline ; le Fronholz est un grand vin, marqué par une texture dense et de beaux amers en finale tandis que Heissenberg se montre plus large, avec une touche exotique mais sans lourdeur. Enfin, le gewurztraminer Fronholz s’illustre à travers un équilibre de vendange tardive dans un univers très floral.

Le Guide Bettane/Desseauve des Grands Vins de France 2018

4BD sur 5

André Ostertag est l’un des vignerons les plus attachants de la région. Biodynamiste convaincu, en perpétuel questionnement quant à ses pratiques viticoles, il cultive avec un soin extrême ses belles parcelles sur le Fronholz et le grand cru Muenchberg. La gamme régale du début à la fin, le domaine étant l’un des tout meilleurs spécialistes du pinot gris, qu’il réussit comme peu en Alsace, notamment la splendide cuvée de muenchberg A360P, dont le curieux nom vient de la parcelle au cadastre… Un millésime solaire comme 2015 est ici brillamment maîtrisé, en riesling, en pinot noir, en pinot gris et en sylvaner ! Le toucher de bouche et la salinité fine en finale sont grandioses. Seuls les gewurzts affichent un intérêt limité

Les vins du domaine Ostertag actuellement en vente sur iDealwine

Pinot Gris Barriques Ostertag (Domaine) 2015 :  Notes : 15/20 Bettane et Desseauve ; 16/20 RVF. La cuvée de Pinot Gris Barriques est un assemblage de diverses parcelles aux terroirs très différents ce qui donne une belle complexité à ce vin mis en valeur par une vinification en fûts de chêne qui est une des particularités du domaine. Un vin très sec, fin et floral, aux arômes de fruits jaunes, d’agrumes et de miel.

Riesling Clos Mathis Ostertag (Domaine) 2015 : Notes : 16/20 Bettane et Desseauve.  Le Clos Mathis doit son nom au chef de culture du domaine : Hubert Mathis. Cultivées selon des méthodes biodynamique depuis 1998, les vignes de riesling bénéficie de sols granitiques, pauvres et en terrasse. Au chai, les raisins fermentent avec des levures indigènes et le vin est ensuite élevé 11 mois sur lies. Hubert Mathis signe une cuvée à la hauteur des grands rieslings régionaux, que le domaine André Ostertag commercialise d’ailleurs depuis le millésime 2000. Sa robe jaune chatoyante et son nez floral seront magnifiés après avoir été ouvert et carafé une demi-heure avant son service.

Riesling Clos Mathis Ostertag (Domaine) 2016

Riesling Grand Cru Muenchberg Ostertag (Domaine) 2006 : Notes : 18,5/20 Bettane et Desseauve ; 17/20 RVF. Sur la commune de Nothalten, le grand cru Muenchberg (la montagne des moines) tire sans doute son nom de l’histoire de cette colline qui a été défrichée et cultivée par des moines cisterciens dès le XIIe siècle. Ceux-ci ont sans doute été attirés par un paysage un peu sévère, refermé sur lui-même. Le sol de grès roses et de sédiments volcaniques offre aux vins produits ici un caractère minéral très affirmé. Un vin qui plaira aux passionnés du riesling qui adorent la droiture de ce cépage.

Riesling Grand Cru Muenchberg Ostertag (Domaine) 2012 : Notes : 18/20 Bettane et Desseauve ; 18,5/20 RVF.

Pinot Gris (Tokay) Muenchberg A360P Ostertag (Domaine) 2000 :  « Muenchberg » signifie La montagne aux moines. Derrière le sigle intriguant de A360p se cache les références cadastrales d’une veine calcaire composées de grés rose et de sédiments volcaniques. Un pinot gris sec absolument exceptionnel.

Pinot Gris Fronholz Ostertag (Domaine) 2014 : Notes : 16/20 Bettane et Desseauve. Le domaine Ostertag signe un vin d’une précision redoutable. Au nez se mélangent des arômes de fruits jaunes et de poivre blanc. En bouche, le vin se révèle précis, élancé et droit. Une « puissance froide » du Fronholz qu’on adore.

Gewurztraminer Fronholz A l’Orient d’Eden Ostertag (Domaine) 2013 : Notes : 15,5/20 RVF. Avec seulement 54 grammes de sucre résiduel par litre, ce gewurztraminer ne tombe jamais dans la lourdeur. L’acidité naturelle du Fronholz y est pour beaucoup. Le sucre est totalement mangé et laisse place à un délicieux nectar aux arômes exotiques. Un vin superbe qui révèle tout le potentiel du Bas-Rhin.

Gewurztraminer Fronholz A l’Orient d’Eden Ostertag (Domaine) 2015 : Avec seulement 54 grammes de sucre résiduel par litre, ce gewurztraminer ne tombe jamais dans la lourdeur. L’acidité naturelle du Fronholz y est pour beaucoup. Le sucre est totalement mangé et laisse place à un délicieux nectar aux arômes exotiques. Un vin superbe qui révèle tout le potentiel du Bas-Rhin.

Gewurztraminer Sélection de Grains Nobles Ostertag (Domaine) 2011 : Cette belle sélection de grains nobles offre au nez de délicieux arômes confits et miellés. En bouche le vin se montre incroyablement équilibré, livrant un bouquet aromatique sans égal. Au chai, on fait confiance aux levures indigènes, et l’élevage s’effectue en barriques neuves de chêne des Vosges.

Consultez les ventes de vin d’Alsace sur iDealwine

A lire également sur le blog :

Achat direct : à l’Est toute, en Alsace, Jura et Savoie

Domaine Valentin Zusslin : un nouveau grand d’Alsace !

Zoom sur une icône de l’Alsace : le domaine Deiss

Accords mets et vins : blancs d’Alsace, mode d’emploi

Tags:

  • Voir les commentaires (1)

  • vinblog

    Encore un grand vigneron Alsacien en Biodym! Je trouve son travail sur les pinot gris intéressant (élevage barrique)et beaucoup commence à faire comme lui j’ai l’impression…

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Vente à prix fixe : découvrez la sublime gamme des champagnes Jacquesson !

Une maison qui a su rester artisanale et qui propose de véritables “champagnes de vigneron” avec une entrée de gamme de très haut niveau (737) et des déclinaisons de terroirs ...

Ce chêne si cher aux tonneliers …

Si le chêne français tient encore la cote auprès des tonneliers (on utilise aussi du chêne américain, russe ou hongrois), deux variétés sont utilisées, le chêne sessile et le chêne ...

Peut-on faire vieillir un rosé ?

La plupart des rosés peuvent (et souvent doivent) être consommés dans les 12 mois qui suit leur année millésime. Mais de nombreux rosés sont meilleurs après un an ou deux ...

Partage(s)