Le mythe à Puligny : le domaine Leflaive

domaine leflaive bourgogne montrachet grand cru

Star du Puligny-Montrachet et de la biodynamie, le domaine Leflaive a été porté au sommet grâce à une qualité plébiscitée par les amateurs du monde entier.

Le nom de Puligny trouve son origine à l’époque gallo-romaine, lorsqu’un certain Puliniacus crée son domaine, il y a 2000 ans environ. Les vins produits sur ce terroir sont déjà réputés au Moyen-Age. La présence de la famille Leflaive à Puligny remonte quant à elle à 1717. Mais tout commence vraiment en 1920, lorsque Joseph Leflaive, ingénieur du génie maritime qui participa à la réalisation du premier sous-marin français, qui avait épousé une fille de propriétaires de Puligny, remet en valeur le vignoble familial et entreprend de commercialiser les vins sous sa propre étiquette. Il replante et étend le vignoble qui a souffert du phylloxéra.

La troisième génération arrive à partir de 1982, avec Olivier Leflaive – fils de Joseph – et sa cousine Anne-Claude qui codirigent le domaine. Cette dernière marquera les esprits en choisissant dès 1993 la voie de la biodynamie. Il faut bien se dire qu’à cette date, ce mode de culture était regardé de très haut par l’immense majorité du monde du vin qui l’assimilait quasiment aux pratiques d’une secte ! Mais Anne-Claude Leflaive, tout comme Lalou Bize-Leroy, engagée elle aussi dans la même voie, avait la force et l’énergie des pionnières.

Suite à une disparition prématurée, c’est son neveu Brice de la Morandière qui a repris la direction du domaine. Arrière-petit-fils du fondateur Joseph Leflaive, il a mené une carrière de plus de 27 ans comme dirigeant de groupes industriels internationaux, d’Oxford à Hong-Kong en passant par Istanbul. Il a pourtant toujours gardé un solide ancrage à Puligny-Montrachet.

Le domaine comprend aujourd’hui 25 hectares de vignes sur Puligny-Montrachet, Montrachet, Bienvenues-Bâtard-Montrachet, Bâtard-Montrachet, Chevalier-Montrachet. La vinification et l’élevage des vins s’accomplissent dans le respect de la tradition bourguignonne : fermentations longues et naturelles en fûts de chêne, bâtonnage jusqu’en hiver, suivis de deux années en cave. Equilibre, structure et expression du terroir caractérisent les vins de ce domaine d’exception, dont le prestige s’étend bien au delà de nos frontières.

Retrouvez toutes les cuvées du domaine Leflaive en vente actuellement :

Chevalier-Montrachet Grand Cru 1984 / 1989 / 2001 :

RVF (2001) : 19,5/20

Un des vins de légende du domaine Leflaive, à n’en pas douter. Il assemble 3 parcelles de l’appellation grand cru, qui additionnées ne dépassent pas les deux hectares. Pressurage pneumatique long et doux, fermentation et élevage de 12 mois en fûts, puis de 6 mois en cuve, avant de reposer en bouteille. Le collage est homéopathique. Voilà un vin extraordinaire de profondeur, marqué par la minéralité et les saveurs d’herbes fraîches. Un  must, tout simplement.

Puligny-Montrachet 1er cru Les Combettes 2005:

Les vignes de la parcelle « Les Combettes » ont été plantées entre 1963 et 1972, et s’étendent sur 73 ares. Le résultat est riche, gras, avec beaucoup de volume et une belle longueur.

Puligny-Montrachet 1er cru Les Pucelles 1986 / 2001 :

En bouche, le premier cru Les Pucelles offre le gras typique des grands chardonnays. Il possède la marque du meilleur de Puligny : longueur, matière, et tension à la fois.

Puligny-Montrachet 1er cru Clavoillons 2002 :

Plantées sur un sol argilo-calcaire, les vignes de la parcelle du Clavoillon remontent pour certaines à 1959. Ces 4 hectares bénéficient comme tous les autres d’un suivi parcellaire de la maturité, et d’un traitement en biodynamie. Les saveurs de minéral confit se mêlent à celles de fleurs. Le gras est équilibré par la bonne acidité du millésime.

Ce qu’en disent les guides :

* Bettane & Desseauve (Guide 2016) :

« Mené en biodynamie depuis le début des années 1990 par la volonté et la ténacité de sa propriétaire, Anne-Claude Leflaive trop tôt disparue, le domaine a retrouvé toute sa précision dans les derners millésimes. Les chanceux qui ont l’opportunité de déguster l’ensemble des vins du domaine comprendront ainsi avec ravissement à quel point les quelques mètres qui séparent des vignes de Bâtard, de Bienvenue ou de Chevalier s’expriment avec des personnalités extrêmement différentes ».

* La Revue du vin de France :

« L’histoire de ce domaine emblématique de Puligny-Montrachet remonte à l’époque de la Régence en 1717 et à Claude Leflaive. Mais ce n’est qu’avec Joseph Leflaive (1870-1953) que le domaine va véritablement s’inscrire au firmament des grands vins de Bourgogne. Ce polytechnicien qui a participé à l’invention du premier sous-marin français, décide de se concentrer à la viticulture et de lancer à partir de 1920 un ambitieux programme de replantation de son vignoble dévasté par le phylloxéra. Son vin gagne en qualité, et Leflaive devient rapidement une référence en Bourgogne. La génération suivante, notamment portée par ses deux fils Jo et Vincent, continue sur cette lancée et donne aux vins une renommée internationale. Actuellement dirigé par la troisième génération, le domaine a été converti à la biodynamie dès 1997. Aujourd’hui, le Puligny-Montrachet, Bâtard-Montrachet et autres Chevalier-Montrachet du domaine Leflaive sont devenus incontournables auprès des amateurs de grands vins de Bourgogne.

Anne-Claude Leflaive, infatigable ambassadrice des grands vins authentiques, militante biodynamiste de longue date a succombé à la maladie à l’âge de 59 ans en avril 2015. Tous les grands amateurs de chardonnay ont en mémoire au moins un de ses merveilleux vins de Puligny-Montrachet. Avec leur droiture exemplaire, leur côté cristallin et la définition parfaite du terroir dont ils sont issus, cette grande dame a fait de ses blancs des vins parmi les plus passionnants de la Bourgogne. Son neveu, Brice de la Morandière, 50 ans, lui succède à la tête du domaine. Antoine Lepetit de la Bigne, depuis huit ans le bras droit d’Anne-Claude, reste à la direction commerciale du domaine, avec toujours à ses côtés le régisseur Eric Remy. Le domaine perpétue sa gestion du vignoble en biodynamie et le travail réalisé sur les sols lui permet d’atteindre, depuis une bonne décennie, un niveau de perfection quasi absolue. Toutes les cuvées sont hautement recommandables et vieillissent de manière remarquable. Le domaine ne vend rien en direct, il faut donc se tourner vers les bons cavistes. »

Consultez tous les vins du domaine Leflaive en vente sur iDealwine

Tous les vins de Bourgogne en vente actuellement

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

Consultez le prix d’un vin

A lire également sur le blog d’iDealwine :

Achat direct : 500 cuvées dans de beaux millésimes à maturité

Enchères : 3 000 lots et une superbe sélection du domaine Lafarge

Hermitages signés Chave, analyse d’un succès

Domaine de l’A : le talent de Stéphane Derenoncourt incarné

Zoom sur le château Haut-Bergey, notre coup de cœur en Pessac-Léognan

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

trianon

Quand les domaines chinois achètent des domaines français !

Alors que les achats de vignobles français par des particuliers chinois et que les installations de vignobles français en Chine sont devenus fréquents, voici un événement qui pourrait bien déclencher ...

calon segur

Grands travaux à Calon Ségur pour être au top en… 2028

Un an après le rachat du château Calon-Ségur par Suravenir Assurances, filiale du groupe Crédit Mutuel Arkéa, le château entame des grands travaux. Des oligoéléments dans les vignes à la ...

Laurent Fabius, premier ambassadeur des Grands Crus classés de Bordeaux

Laurent Fabius a ouvert les salons du Quai d’Orsay pour une réception en l’honneur des grands crus classés de Bordeaux, qui fêtaient le 160e anniversaire du classement de 1855. L’occasion, ...

Partages