Le domaine François Chidaine, le chenin à son sommet !

©www.vinsmontlouissurloire.fr

Vigneron emblématique de Montlouis-sur-Loire et, depuis quelques années, également de Vouvray, François Chidaine est aujourd’hui un des tout meilleurs vinificateurs de chenin, ce cépage magique qui permet de produire aussi bien de délicieux blancs effervescents, des blancs secs de garde que de magnifiques liquoreux !

François Chidaine commence à travailler en 1984 comme salarié sur le domaine familial de ses parents, vignerons à Montlouis. Quelques années plus tard, en 1989, il s’installe à son compte avec 3 ha du domaine familial et 1,5 ha dont il a fait l’achat. Très vite il se montre sensible aux pratiques de la viticulture bio et dès 1992 il commence à convertir son domaine tout en continuant à l’agrandir (10 hectares à Montlouis en 1998). L’année suivante, son épouse Manuéla, d’origine espagnole, intègre le domaine qui passe alors à la biodynamie.

Une nouvelle étape est franchie en 2002 avec la location de vignes à Vouvray, celles du domaine du Clos Baudoin du Prince Poniatowski, qu’il achètera ensuite en 2006. Il est rejoint alors par son cousin Nicolas Martin avec qui les époux Chidaine créent un GAEC. Aujourd’hui le domaine comprend 37 hectares : 20 à Montlouis-sur-Loire, 10 à Vouvray et 7 en Touraine.

La philosophie du domaine, en dehors de sa viticulture biodynamique exemplaire, est de mettre en valeur ses différents terroirs en multipliant les cuvées en fonction des particularités des différents vignobles. Gros travailleur extrêmement rigoureux, François Chidaine partage cette exigence avec Manuéla et Nicolas Martin et toute leur équipe (près d’une dizaine de personnes à temps complet) très soudée autour du projet commun d’excellence.

François Chidaine est également à la tête du syndicat de l’appellation de Montlouis et reste un des exemples (avec Jacky Blot) qui a entrainé derrière lui toute une nouvelle génération de jeunes vignerons talentueux sur l’appellation.

Domaine François Chidaine, ce qu’en dit la presse

Le Guide RVF des Meilleurs Vins de France 2012

2*sur 3

François Chidaine est un acteur majeur des blancs de Loire, qui rayonne sur Montlouis, son fief d’origine, mais aussi plus récemment au sommet de Vouvray. Avec son épouse, Manuéla, caviste très active, et son cousin Nicolas Martin, ils sont depuis fin 2006 totalement propriétaires du renommé Clos Baudouin (ex-Poniatowski). Une excellente nouvelle pour les amateurs de grands vouvrays, qui retrouveront après les quelques années nécessaires de remise en état, la race complète de ce terroir historique. Depuis 2005, la compagnie Chidaine & Cie s’est lancée dans une activité de négoce de qualité (achat de raisin) en blancs et en rouges de Touraine.

Le Guide Bettane & Desseauve des Grands Vins de France 2012

3BD sur 5

François Chidaine a précédé de quelques années la jeune garde de Montlouis qui rend si passionnante la progression de cette petite appellation. Il produit des vouvrays qui partagent le même brio que ses montlouis. L’intégralité de la gamme est d’un haut niveau qualitatif et fait de cette adresse une valeur sûre pour amateurs exigeants. Il parvient à domestiquer remarquablement le chenin. 2009 était un millésime compliqué. On se régalera cette année des meilleures cuvées du millésime et de la fin des 2008.

Robert Parker

A still youthfully energetic Francois Chidaine – for more about whose methodology and recent history see my report in issue 172 – has continued to hone his long-ago manifest talents, even as (together with his cousin Nicolas) he oversees two estates (one formerly that of Prince Poniatowski in Vouvray, which accounts for 30% of total production). Based on their performance in cask, his 2009s – which weren’t harvested much earlier than his 2008s – surpass those of his Vouvray and Montlouis neighbors (many of whom bottled their wines in spring) for refreshment, clarity, precision, and minerality, even though alcohol levels center around a for these appellations relatively high 13.5-14%. As for Chidaine’s 2008s, while their acidity and minerality might strike some tasters as too prominent, I don’t think Chidaine hyperbolizes when he calls the vintage ‘magic.’ You have to look to the historical collections of regional leaders Foreau and Huet to find comparable consistently high quality, making it clear that Chidaine is one of the world’s finest craftsmen in the medium of white wine, not to mention a continuing source of amazing value. (I hope to be able to catch up with and report on his 2007s at some point, too, but there was simply no time to get to that when I visited him, nor since.) All of the 2009s in this report were tasted, unassembled, from a range of (nearly all 620-liter) barrels of various ages. There will as usual be an off-dry Les Tuffeaux bottling from barrels not selected for final inclusion in any site-specific cuvees – reflecting 6 or 7 parcels in all – but by its nature non-existent until after the late summer assemblage. It will however include the fruit of young vines from the flint-chalk Les Epinais that ascended to 14.7% alcohol even with high residual sugar, and whose caramelized, honeyed aura is more vintage-typical than most of the 2009 lots here. Incidentally, Chidaine intimated that he might re-instate the word ‘sec’ on the labels of his dry wines. I continue to consider it a mistake for him and so many of his follow-growers in Montlouis and Vouvray to rely solely on winery-internal conventions as to what tastes dry and what sweet.

Le Rouge & Le Blanc

« Je suis quelqu’un d’austère », reconnaît François Chidaine. Dans leur première jeunesse, ses vins le sont également. Pénétrer dans leur univers, c’est un peu comme entrer dans une chapelle romane. Obscurité et silence vous accueillent. Progressivement, vos yeux apprivoisent la pénombre et vos oreilles perçoivent des bruits feutrés. Si le soleil est de la partie, un rai de lumière éclaire les piliers séculaires et les chapiteaux sculptés. Vous êtes alors frappé par l’harmonie des formes, la perfection des lignes et des courbes et la majesté tout en retenue du lieu. Tels sont les vins des derniers millésimes de François Chidaine, imposants tout en restant fluides, aboutis mais taillés pour une longue garde, profonds et généreux, comme lui !

Les vins du domaine François Chidaine actuellement en vente sur iDealwine

Je commande
A boire sur les trois prochaines années.

Domaine François Chidaine
Vouvray
“Pétillant” 2009 – Blanc
Prix domaine
9.30€ TTC

la bouteille – 75 cl

Je commande

Un pétillant très frais, plein de malice, désaltérant qui sera idéal à l’apéritif pour se faire le palais

sans le fatiguer.

Je commande
A boire sur les six prochaines années.

Domaine François Chidaine
Montlouis
“Les Choisilles” 2008 – Blanc
92/100 Robert Parker
16/20 RVF
15/20 Bettane & Desseauve
Prix domaine
14.40€ TTC

la bouteille – 75 cl

Je commande

Un très beau chenin classique, frais et équilibré. Accord parfait avec un poisson à la crème ou

une blanquette de veau.

Je commande
Attendre quelques mois et

le boire sur six ans.


Domaine François Chidaine
Montlouis
“Les Bournais” 2008 – Blanc
91/100 Robert Parker
17/20 RVF
16/20 Bettane & Desseauve
Prix domaine
18.50€ TTC

la bouteille – 75 cl

Je commande

Un très beau chenin très sec mais riche et dense, à la matière bien mûre. Pour volaille rôtie ou paella.

Je commande
A boire sur les dix prochaines années

(et plus !).


Domaine François Chidaine
Montlouis
“Les Lys” 2009 – Blanc
95-96+/100 Robert Parker
15/20 Bettane & Desseauve
Prix domaine
68.00€ TTC

la bouteille – 75 cl

Je commande

Un merveilleux liquoreux très aérien, très équilibré. A marier à

des desserts aux pommes ou

à une cuisine épicée (curry).

Accédez à l’Offre iDéale “Loire” actuellement en cours

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Lexique du vin : le patois du cognac

Abarchage, rime, manche… Les Cognaçais ont leur langage, presque ésotérique, que l'on peut entendre au fond des chais, comme ceux de Haut-Bagnolet chez Hennessy.

Château de Reignac

Château de Reignac : la revanche des « petites » appellations

Le château de Reignac est une propriété de l’Entre-deux-Mers. Ce « simple » bordeaux supérieur prouve à lui tout seul qu’il existe des rapports qualité-prix vraiment rares. En quelques années, ...

Domaine de la semaine : Champagne Bollinger

« Avant d’être un grand Champagne, Bollinger est d’abord un grand vin ». Pas de doute, année après année, l’excellence ...

Partage(s)