Le domaine Aléofane de Natacha Chave : finesse et gourmandise à Crozes-Hermitage

Domaine Aléofane

Issue d’une famille de vignerons, Natacha Chave semble avoir hérité du talent de grande vigneronne et vinificatrice. Ses crozes-hermitage et saint-joseph ont conquis les amateurs grâce à leur gourmandise, leur fraîcheur et leur finesse. Une touche fraiche et délicate, qui joue une petite musique différente dans cette région, et ce pour le plus grand plaisir des œnophiles !

Chave est un nom de famille qui ne passe pas inaperçu dans la vallée du Rhône. Les parents de Natacha possédaient le domaine Bernard Chave (Hermitage), qui est repris au début des années 2000 par le frère de Natacha, Yann Chave. Après une maitrise de philosophie du langage, celle-ci débute en 2003 une formation de sommelier-conseil à l’université du vin de Suze la Rousse, puis passe un diplôme de Capacité Professionnelle Agricole (CPA). Une fois cette formation en poche et après quelques stages effectués chez de vignerons, elle décide de se lancer seule. C’est bien sûr au cœur de sa région natale qu’elle choisit de s’installer, afin de cultiver et vinifier la syrah, qui « s’[y]exprime parfaitement sans assemblage et offre une fraîcheur et une minéralité intéressantes« . Dès 2004, elle créé ainsi le domaine Aléofane, avec au départ, 1.5 hectare de vignes sur l’appellation Saint Joseph à Tournon-sur-Rhône. Le nom du domaine provient d’un roman de John Mac Millan Brown (1846-1935) dans son ouvrage Riallaro, the Archipelago of Exiles, où il faisait référence à une île où le vin était considéré comme un bien rare mais diabolique, et pourtant guérisseur puisqu’il y était prescrit sur ordonnance médicale. A sa manière la vigneronne nous signifie ainsi les vertus thérapeutiques d’une consommation modérée de vin.

Peu à peu, Natacha Chave agrandit son domaine, notamment grâce à l’achat de vieilles vignes (âgées d’une cinquantaine d’années) sur Crozes-Hermitage à Beaumont-Monteux, en 2007. Elle plante également des vignes en sélection massale, « pour préserver toute la complexité de la syrah« . Le domaine s’étend aujourd’hui à 6,5 hectares. Depuis 2012, elle produit également une cuvée de crozes-hermitage blanc (50% Marsanne-50% Roussanne).

A la vigne, le travail se fait en agriculture biologique (certifiée), les rangs sont enherbés, les sols travaillés, des préparation biodynamiques sont utilisées (à base de prêle, d’ortie, d’algues…) pour stimuler les défenses naturelles et l’équilibre de la plante. Pour limiter les traitements, la vigneronne effectue des travaux en vert (ébourgeonnage, élimination des entrecoeurs, effeuillage) qui permettent de maîtriser la vigueur des vignes, quand bien même ces travaux sont très chronophages. Elle semble avoir mené une réflexion profonde sur la manière la plus intelligente de cultiver ses vignes dans le respect de l’environnement et des terroirs. Pour lutter contre les vers de la grappe, elle a par exemple recours à des pièges à base de phéromones.

Le travail aux chais se fait dans la même continuité et selon la même philosophie d’un vin le plus naturel possible, avec une démarche le moins interventionniste possible, avec bien entendu des vinifications avec les levures indigènes, mais aussi très peu de soufre et ni collage ni filtration.

Si ce domaine demeure relativement discret, ses vins font parler d’eux et ont acquis un large public d’amateurs à leur cause. Ils impressionnent par leur fruit éclatant après seulement quelques millésimes, leur délicatesse et la finesse de leurs tanins. Des vins frais et gourmands qui ne laissent pas indifférent …

Les vins du domaine Aléofane actuellement en vente :

Crozes-Hermitage 2015 :

Le Crozes-Hermitage du domaine Aléofane offre de beaux arômes de fruits rouges et noirs, des notes florales (violette) et épicées. La bouche se montre ample, souple et soyeuse grâce à des tanins d’une grande finesse, avec un beau volume et une persistance appréciable.

Saint-Joseph 2015 :

Le saint-joseph livre des arômes de fruits noirs bien mûrs, des notes épicées, d’eucalyptus, de garrigue et de cacao. En bouche, il est chaleureux, avec des tanins bien présents mais soyeux.

Le domaine Aléofane, ce qu’en disent les guides :

* Bettane+desseauve 2017 :

Le domaine : Natacha Chave est la sœur de Yann Chave et a décidé de voler de ses propres ailes : dès le début, elle a produit des vins au caractère affirmé, notamment la cuvée aléofane, de demi-garde, le succès est au rendez-vous.

Les vins : beau tir groupé en 2014, égale réussite parmi les vins présentés, que ce soit en saint-joseph ou en crozes, en blanc comme en rouge.

Voir tous les vins du domaine Aléofane actuellement en vente

Voir les vins de la vallée du Rhône actuellement en vente

Voir tous les vins actuellement en vente

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le blog d’iDealwine :

Le domaine des Entrefaux, la pépite de Crozes-Hermitage

Jurançon : Clos Joliette ou l’élixir des dieux

Le domaine Rijckaert, du Mâconnais au Jura, l’amour du chardonnay

 

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Jaeger-Defaix

Zoom : les premiers crus d’Hélène Jaeger-Defaix à Rully

Au cœur de la Côte Chalonnaise, une femme fait vivre les premiers crus de Rully. Aidée de son mari vigneron à Chablis, elle dirige son domaine certifié Ecocert avec passion. ...

PALMARES : le TOP 20 des vins de Provence et de Corse aux enchères

Au cœur de l’été, une incursion dans les vignobles méridionaux s’impose pour faire le point sur les domaines qui se sont distingués sur iDealwine lors des ventes aux enchères du ...

La sélection du mois de Lionel Cuenca, co-fondateur d’iDealwine

Comme chaque mois, un membre d’iDealwine évoque avec nous ses coups de cœur du moment et son rapport au vin. ...

Partage(s)