Le Château d’Arlay : un monument du Jura

grand cru jura savagnin
Ⓒ Château d’Arlay http://www.domaine-arlay.com/fr/

S’il est un domaine familial qui semble incarner le Jura éternel, c’est bel et bien le Château d’Arlay. Celui-ci existe depuis… presque 1000 ans, et il est unanimement cité comme l’un des « grands crus » du Jura.

Avec une telle ancienneté, le Château d’Arlay est avant tout connu pour être le plus vieux château viticole de France, en attestent des archives conservées au château… depuis 1070. L’habillage des bouteilles, singulier et inchangé depuis 1917, participe également de « l’emblème Arlay ». Ses vins jouissent d’une solide image de qualité, en France comme aux quatre coins du monde.

Le domaine compte près de 25 hectares, complanté de trois cépages rouges et de deux cépages blancs (autrement dit, ceux-ci se côtoient et sont récoltés sur les mêmes parcelles) : le pinot noir, le trousseau, le poulsard, le chardonnay et le savagnin. Le vignoble est exposé plein sud, et toutes les vignes sont en coteaux, d’une altitude de 200 à 240 mètres. Les vieilles vignes, plantées à partir de 1953, donnent des rendements limités (en moyenne de 30 hl/ha). Le domaine pratique sur une partie des vignes la culture biologique, et la lutte raisonnée sur le reste du vignoble, bien qu’il ne cherche pas à obtenir la certification.

Une particularité majeure du Château d’Arlay réside dans ses assemblages de raisins qui ont lieu dès les vendanges, contrairement à la plupart du vignoble jurassien où les vins sont vinifiés séparément puis ensuite assemblés. L’élevage se déroule pendant quatre ans en vieux fûts, toujours ouillés ; une opération qui consiste à remettre à niveau les barriques de vin pour compenser les pertes par évaporation pendant l’élevage.

Le domaine aime à rappeler qu’il produit avant tout « du Château d’Arlay, et non un simple côtes-du-jura ». Si vous passez dans la région, n’hésitez pas à y faire un tour : ancien couvent classé monument historique, le Château d’Arlay est devenu un site touristique très renommé pour ses paysages… et ses flacons 🙂 .

Retrouvez les cuvées du Château d’Arlay en vente actuellement :

Côtes du Jura 2006/2000 (Blanc) :

Ce vin blanc sec provient d’un assemblage d’1/3 de Savagnin et de 2/3 de Chardonnay, assemblage qui a lieu avant même la fermentation. L’élevage dure trois ans en gros foudres. Equilibré et doté d’une belle typicité dû à la présence de Savagnin, il s’épanouira aussi bien en apéritif que sur des poissons de rivière (truite, carpe) ou des volailles en crème.

Côtes du Jura Vin Jaune 1988/2004 (Blanc) :

C’est sans aucun doute le fleuron du domaine. Elaboré à partir du cépage local Savagnin, il est élevé environ 7 années en fût, laissé en vidange par évaporation naturelle sans ouillage ni soutirage ni sulfitage, sous un voile de levures indigènes. Aucune levure commerciale n’est ajoutée, donnant en dernière instance un vin sec et puissant aux arômes de noix. Sa capacité de conservation est éternelle, mais il s’accordera parfaitement avec un poulet aux morilles ou un vieux comté.

Côtes du Jura Vin de Paille 2001 (Blanc) :

Ce vin de paille s’obtient par séchage sur claies grillagées (sorte de clôtures) des cépages Poulsard, Trousseau, Chardonnay et Savagnin, récoltés à maturité mais toujours sans pourriture. Voilà un véritable produit artisanal, qui autrefois était considéré comme une médication antidépressive. Après 3 à 4 mois de passerillage, les grappes gorgées de sucre sont pressées et fermentées pendant 3 ans en petits fûts. A déguster frais à l’apéritif, sur un foie gras chaud ou encore sur un roquefort.

Ce qu’en disent les guides :

* La Revue du Vin de France (Guide 2016) :

« Dans les derniers millésimes, cette vénérable propriété historique du Jura n’a pas démérité mais une nouvelle génération de vinificateurs nous montre ailleurs qu’on peut encore donner plus de pureté, de précision et, disons-le sans honte, d’intelligente modernité au vin local, et donc une expression encore plus haute du terroir ! Cela ne concerne pas le vin jaune qui, ici, possède une personnalité tellement inimitable et réussie qu’il serait criminel d’y changer quoique ce soit ».

* Bettane & Desseauve (Guide 2016) :

« Le comte Alain de Laguiche est la mémoire de ces lieux chargés d’histoire. Propriétaire éclairé du plus ancien château viticole de France, il manie avec réjouissance l’art du récit et des présentations. Ancien couvent classé monument historique, le château d’Arlay est un site touristique très renommé qu’il s’attache à faire découvrir avec son épouse. Le vignoble de 21 hectares s’étale tout autour de la forteresse, sur ces pentes exposées sud. Un nouveau chef d’exploitation, Philippe Soulard, oeuvre depuis le millésime 2012 pour rafraîchir le style des vins, avec en ligne de mire l’agriculture bio. La révolution est en marche à Arlay, et avant ses premiers effets, la réserve de vieux millésimes, proposés à prix sages, attend toujours les amateurs ».

Retrouvez tous les vins du Château d’Arlay en vente actuellement 

Tous les vins du Jura en vente sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également sur le blog d’iDealwine :

Achat direct Alsace-Jura-Savoie : les pépites et les coups de cœur d’iDealwine

Appellations, accords mets et vins, tout savoir sur les vins de Savoie

Le domaine André et Mireille Tissot : la pépite du Jura

Domaine de l’Ecu : au cœur du Muscadet, des blancs et des rouges de passionnés

Peyre Rose : un domaine au destin exceptionnel

Le domaine Frantz Chagnoleau : deux amoureux du Mâconnais

Ramonet, un domaine culte à Chassagne-Montrachet

Domaine René Bouvier : dynamisme et bio à Gevrey-Chambertin

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Denis Dubourdieu Homme de l'année Decanter

L’œnologue bordelais Denis Dubourdieu sacré homme de l’année Decanter

La revue anglaise Decanter a choisi de récompenser cette année Denis Dubourdieu, professeur d’œnologie, œnologue-conseil et vigneron, en lui attribuant le titre envié d’homme de l’année 2016. La consécration d’une ...

En hausse de 1,32% en 2013, l’indice WineDex 100 des grands crus progresse de 88,67% depuis début 2007

Les indices WineDex d’iDealwine ont inscrit en 2013 une progression de 1,32%. Une année de respiration qui fait suite à de longs mois d’emballement spéculatif. Le placement vin demeure, sur ...

Vins de star : quatre cuvées Hard Rock pour le groupe AC/DC

Les stars aiment décidément accoler leur nom à une cuvée. Il y a quelques jours, c’était au tour du groupe de Hard Rock australien AC/DC de lancer sa gamme de ...

Partage(s)