L’Alsace : l’une des dix destinations touristiques les plus prisées au monde

lonely-planetLe Guide Lonely Planet l’affirme : au même titre que Bali ou la lac Baïkal, l’Alsace figure parmi les dix destinations touristiques incontournables du globe.

Vous en doutiez ?

Coup de projecteur sur la région qui attire déjà 11 millions de touristes chaque année, et qui, depuis l’arrivée du TGV, ne cesse d’élargir sa capacité hôtelière.

Strasbourg et son marché de Noël, la gastronomie alsacienne, le style de vie des transfrontaliers suscitent la curiosité. Sans oublier bien sûr le vignoble !

Difficile de résumer les vins d’Alsace en quelques lignes.

Il faut dire d’abord que leur compréhension est assez claire : trois appellations (Alsace, Alsace Grand Cru, Crémant d’Alsace), huit cépages mentionnés sur l’étiquette (riesling, gewurztraminer, pinot gris, sylvaner, klevener de Heiligenstein, muscat, pinot noir, pinot blanc), 51 grands crus.

Ensuite, entre les secs, les demi-secs, les plutôt secs, les pas trop moelleux et les carrément liquoreux, ça se complique un peu…

Retenons les Vendanges Tardives (VT) et les Sélection de Grains Nobles (SGN) dont nous vous avons déjà parlé.

Deux autres types de vin sont produits : les edelzwickers (assemblage noble), qui, comme le nom l’indique, sont un assemblage de différents cépages, et les gentils, qui, comme le nom ne l’indique pas, sont aussi un vin d’assemblage avec au moins 50% de riesling, gewurztraminer, pinot gris ou muscat, vinifiés à part.

Enfin les crémants, produits selon la méthode traditionnelle, peuvent être blancs ou rosés.

Côté géographie, pour garder en tête les grandes lignes : le vignoble alsacien a la forme de sa bouteille (la flûte) : long et étroit. 170 km au total entre Marlenheim au nord et Thann au sud, célèbre pour son grand cru, le Rangen.

Environ 15 000 hectares de vignes s’étirent ainsi sur des sols à la diversité époustouflante puisque l’Alsace concentre à peu près tous les types de terroirs présents sur la planète : calcaires, grès, granits, schistes, mais aussi roches volcaniques.

L’Alsace est surtout connue pour ses vins blancs (90% des volumes) ; seul le pinot noir y est cultivé, donnant des vins rouges fruités et plutôt légers. Ce cépage n’est d’ailleurs pas autorisé à porter la mention de Grand Cru, car seuls quatre blancs (« nobles ») peuvent y souscrire : riesling, pinot gris, gewurztraminer et muscat.

Car comme tous les autres vignobles français, l’Alsace a connu ses petites querelles intestines et les prises de bec continuent entre partisans du cépage et ceux du terroir, pratiquant l’assemblage de cépages et ne revendiquant au passage aucun cru (le plus connu est Jean-Michel Deiss).

Mais tout cela ne doit pas nous empêcher d’avoir soif : à la fois purs et aromatiques, les blancs d’Alsace se plient à de nombreux accords mets et vins, et pas seulement sur la choucroute ! La région compte de nombreuses adresses étoilées, et des winstub traditionnelles de très belle qualité.

En savoir plus sur les vins d’Alsace

Recherchez les vins d’Alsace en vente actuellement

Recherchez la cote d’un vin d’Alsace

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Vente à prix fixe : Bourgogne, grands crus et prix doux (derniers jours)

Attention, derniers jours de cette sélection de délicieux pinots noirs et chardonnays, avec de nombreuses nouvelles références, des millésimes prêts à boire et des vins sublimes à prix doux (à ...

Une capsule à vis … pour le Champagne

Il va falloir vous y faire parce que le plop vit peut-être ses dernières heures. Alcan Packaging vient de lancer ...

956 539

Vers une distinction entre les vins et les spiritueux dans la législation française ?

Le sénateur PS de l’Aude, Roland Courteau, vient de déposer une proposition de loi visant à distinguer le vin des autres boissons alcoolisées, afin de lui donner accès à la ...

Partage(s)