La sélection du mois de Pierre Driguet, service logistique/expertise

pierre-idealwineComme chaque mois, nous donnons la parole à l’un des œnophiles de l’équipe iDealwine, qui vous livre son histoire et ses anecdotes sur le vin, et qui vous guide dans la vente généraliste en cours.

Comme un certain nombre de membres de l’équipe iDealwine, pour Pierre, la passion du vin est une histoire de famille, puisqu’il est fils et petit-fils de vigneron champenois. Il est même originaire d’un village – Pévy, dont le nom provient du latin et signifie « au pied des vignes ». N’oublions pas que dans cette région, la présence de vignes est attestée depuis au moins le Xe siècle. Sa famille possède ainsi 7 hectares de chardonnay, pinot noir et pinot meunier sur le massif de St-Thierry, tout près de la Montagne de Reims, qu’ils livrent pour le moment en coopérative. L’atavisme s’est manifesté assez tôt, puisque Pierre s’est orienté dès le lycée vers des études d’agronomie au lycée viticole d’Avize. A partir de là, son intérêt pour le vin n’a fait que s’accroître et s’affiner, notamment grâce à son stage chez un vigneron bio de la région (Ruffin). Pour la suite, il aurait aimé s’orienter vers des études d’œnologue, mais « les maths et la physique, ça n’était pas vraiment [son] truc ! », il choisit finalement de faire des études de droit public. Puis, en dernière année, il revient finalement au vin en se spécialisant dans le droit de la vigne. Durant ce master 2, il fait d’ailleurs un stage passionnant en droit des marques du vin, chez un cabinet d’avocat à Paris (Novagraaf). « C’était vraiment très intéressant, je travaillais sur des dossiers de contrefaçons, de droit de propriété intellectuelle, notamment sur l’antériorité des marques« . Il travaille également régulièrement dans les vignes, au sein du domaine familial. Enfin, Pierre, arrive chez nous en mars 2015.

Chez iDealwine, « j’ai largement enrichi ma culture générale du vin (le vocabulaire …), j’ai pu découvrir toutes les régions et non plus (quasi) uniquement les champagnes, bordeaux et alsace, comme auparavant. J’ai pu appréhender toute la richesse de chaque région, par exemple, j’ai découvert et adoré les vins jaunes, je ne connaissais que très peu. » Il aime surtout le contact avec les clients, ce qui lui manquait justement dans son stage en bureau d’avocat, mais aussi toute la partie expertise, la création de la photothèque et les recherches qu’implique l’expertise des vins : « Quand on a un doute, ça nécessite de faire des recherches sur les domaines, sur leur historique, l’année de changement d’étiquette, de type de bouteille, de production … C’est une partie assez pointue de notre travail et très enrichissante. »

Le premier vin qui l’a marqué :

« C’était un Haut-Brion 1950, goûté au lycée avec un ami dont la famille collectionnait le vin. C’était assez étrange, car c’était très évolué et il y avait des saveurs que je n’avais jamais rencontrées, c’était vraiment une expérience unique. Et c’est sûrement à partir de ce moment-là que j’ai attrapé le « virus », l’envie de goûter un maximum de vins et de multiplier les expériences de dégustation, de rechercher toujours de nouvelles sensations ! »

Pourquoi t’es-tu intéressé au vin ?

« Comme on l’a dit, il y a tout l’héritage familial, qui a joué un rôle non négligeable, mais je pense aussi que c’est la pluridisciplinarité du vin qui m’a attiré, c’est au carrefour de plusieurs disciplines nobles (l’histoire, la géographie, l’agronomie …) et puis bien sûr parce que c’est vecteur de partage et d’émotions, c’est quelque chose qui réunit les gens.  »

Ses habitudes de consommation :

« Je déguste surtout le weekend, parce que j’aime bien avoir le temps d’apprécier le vin, surtout que depuis quelque temps je déguste vraiment sérieusement en prenant des notes. Je ne bois pas forcément beaucoup, souvent une bouteille par semaine, mais je le fais régulièrement.  »

Son style de vin :

« Je déguste surtout des vins rouges ; en ce moment, je me concentre pas mal sur les vins du Sud et notamment du Rhône Sud, sur des millésimes prêts à boire. J’aime leur côté chaleureux, leurs arômes épicés, des notes animales. Je m’intéresse aussi de plus en plus aux vins espagnols. Je bois beaucoup moins de blancs, mais j’aime bien les vins jeunes et bien vifs, le chablis, le riesling, les champagnes blanc de blancs … »

Son vin rouge préféré :

 » Le premier vin qui me vient à l’esprit c’est le Nuits-Saint-Georges Aux Allots 2009 du domaine Leroy, qu’on avait bu chez iDealwine. C’était d’une finesse exceptionnelle, avec une superbe structure, des tanins soyeux et une longueur incroyable … Tout simplement parfait ! Récemment aussi, j’ai beaucoup apprécié un château Lascombes 1988. C’est ça que j’aime dans les Bordeaux : la grande finesse qu’ils atteignent après une bonne garde. »

Son blanc préféré :

 » Là, je dirais un champagne : le Clos d’Ambonnay 1998 de Krug, que j’avais dégusté en cours. Mais j’ai aussi gardé un souvenir inoubliable d’un champagne totalement méconnu, la cuvée que réalisait mon lycée (Avize), un blanc de blancs extra-brut, j’avais dégusté le 1989 et c’était exceptionnel, avec une aromatique très fraîche, sur les agrumes, la craie … C’était très impressionnant. »

Les bouteilles qui le font le plus rêver :

« Je ne vais pas être très original : comme beaucoup d’amateurs, je rêverai de goûter un vin du domaine de La Romanée-Conti ! Et puis un très vieux Bordeaux, en particulier Haut-Brion 1959 et un château Margaux 1988 (mon année). »

Visites de domaine :

 » Par proximité géographique, j’ai surtout visité des domaines en champagne. Je me souviens en particulier des visites de Krug et Dom Pérignon, assez inoubliables (toutes deux faites avec mon école). Chez Krug j’ai vraiment aimé voir le savoir-faire grâce à la visite avec le maître de chai, et puis j’ai été émerveillé par la superbe cave qui contenait des millésimes très, très anciens. Et bien sûr la dégustation était grandiose, on a goûté les millésimes 1998 et 2000. Chez Dom Pérignon, c’est surtout le côté historique qui m’a intéressé. Et c’est une maison située au cœur du vignoble, avec une belle parcelle franche de pieds.  »

La sélection de Pierre dans la vente généraliste en cours :

BORDEAUX :

Château du Taillan 2010

Château Branaire Ducru 2011

Château la Tour Blanche 2009

Château Léoville Poyferré 2009

BOURGOGNE :

Beaune 1er Cru Les Bressandes domaine des Croix 2011

Côte de Nuits-Villages Geantet-Pansiot 2013

Bonnes-Mares Grand Cru Laurent Roumier 2014

Corton-Charlemagne Grand Cru Bruno Clair (Domaine) 2014

RHÔNE :

Crozes-Hermitage domaine Combier 2015

Côtes-du-Rhône-Villages Cairanne Ebrescade 2013 domaine Marcel Richaud (COUP DE CŒUR)

Châteauneuf-du-Pape Clos des Papes Paul Avril 2013

LOIRE :

Saumur-Champigny domaine Roches Neuves 2015

Bourgueil Nuits d’ivresse Catherine et Pierre Breton 2014

Pouilly Fumé Buisson Renard Dagueneau 2007

ALSACE :

Pinot Auxerrois « H » Vieilles Vignes domaine Josmeyer 2012

Gewurztraminer Furstentum Vendanges Tardives domaine Weinbach 2013

BEAUJOLAIS :

Côte de Brouilly Les 7 Vignes Château Thivin 2014

Beaujolais Vinification Bourguignonne domaine des Terres dorées 2015

Fleurie Clos de la Grand’Cour domaine de la Grand’cour 2015

Accéder à la vente généraliste en cours

Voir tous les vins actuellement en vente

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

Recherchez le prix d’un vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

iDealwine : derrière l’écran, une équipe !

La sélection du mois de Pierre Renauld, assistant marketing chez iDealwine

La sélection du mois de Joffrey Sans, du service logistique/expertise

La sélection du mois d’Elsa Ginestet, rédactrice web d’iDealwine

La sélection du mois d’Antoine Gouriou, du service logistique/expertise

La sélection du mois de Raphaël Dautrey, chef d’équipe logistique/expertise d’iDealwine

La sélection du mois de Laurent Weinberg, chargé Web-Marketing d’iDealwine

La sélection vin du mois de Ciprian Denut, du service logistique/expertise

La sélection vin du mois d’Alix Rodarie, du service clients

La sélection vin du mois par Ludovic Gourlet, du service logistique/expertise

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Vente à Lyon : grands Bordeaux, Romanée Conti 1961 et vins du Rhône

Avec ses quelque 550 lots, le catalogue de la vente de Lyon mérite plus qu’un détour. Au programme, de belles signatures de Bordeaux, une superbe sélection de vins de la ...

Château de Roquefort : une sublime découverte en Provence

Cap vers Roquefort-la-Bédoule, à seulement cinq kilomètres de Cassis où se trouve l’un des domaines les plus enthousiasmants de Provence ...

Atlas des amoureux des vignobles de France

Parution : l’Atlas des amoureux des vignobles de France, l’indispensable

Pour être incollable sur chaque région viticole française, l'Atlas des amoureux des vignobles de France est le livre qu'il vous faut !

Partage(s)