La Bourgogne continue à porter la croissance des indices WineDex® iDealwine

Affichant une progression de 11,04% au cours des douze derniers mois, les grands crus de Bourgogne constituent le moteur principal de la croissance des indices vins d’iDealwine. Analyse.

Les indices WineDex® d’iDealwine affichent, depuis le début de l’année 2017, une progression de 7,70%. Une performance qui doit beaucoup à l’appréciation des cours que l’on enregistre sur les vins de Bourgogne. L’indice WineDex spécifique à cette région inscrit en effet une hausse de 9,42% depuis le 1er janvier, et même de 11,04% sur les douze derniers mois. Pas étonnant lorsque l’on constate, vente après vente, une série de records sur les grands pinots noirs et chardonnays de la région. Les vins du domaine Leroy ont franchi de nouveaux seuils à la hausse lors de la vente du 27 septembre, et dans la vente du 13 septembre c’était le grand cru La Tâche qui se distinguait tout particulièrement, avec des progressions de cours pouvant aller jusqu’à 44% pour le millésime 1989 (2189€). Pas vraiment en reste, le chambertin 2009 du domaine Rousseau affichait dans la même vente une hausse de 28% (1459€).

Les vins de la vallée du Rhône voient leurs cours se stabiliser ces derniers mois (+6,53% depuis le début de l’année) mais la progression sur 12 mois demeure significative (+9,84%). D’ailleurs, certaines étiquettes phare de la région enregistrent de beaux résultats, qu’il s’agisse de l’hermitage La Chapelle 1990 de Jaboulet, vendu 547€ le 13 septembre (+28%) ou château-rayas 2001 à Châteauneuf, adjugé 397€ (+32%). On note cependant que les côte-rôtie de Guigal (LA-LA-LA) marque le pas, même dans les grands millésimes comme 2005 leur prix est demeuré étal lors de la vente du 27 septembre : la Landonne et la Turque 2005 ont respectivement atteint 435€ et 396€.

Les grands crus bordelais, demeurés stables en septembre, affichent une progression qui se limite à 3,73% depuis le début de l’exercice. Une confirmation du fait que les amateurs recherchent en priorité des millésimes plus matures que ceux figurant dans l’indice WineDex® (actuellement 2003 à 2012). La valorisation d’un grand cru de Bordeaux doit désormais se mesurer sur un horizon de plus long terme, de dix à quinze ans au minimum. Pas complètement incohérent pour les grands vins de garde que sont les crus classés…

Voir les derniers rapports d’enchères

En savoir plus sur la revente de vos vins via iDealwine

Demander une estimation de votre cave

Rechercher le prix d’un vin

En savoir plus sur les indices vins WineDex® d’iDealwine

A lire également dans le Blog iDealwine :

Les indices WineDex® d’iDealwine surperforment le CAC 40 à la fin de l’été

Palmarès : le top 50 lots et vins les plus chers aux enchères (1er semestre 2017)

PALMARES : le TOP 20 des vins de Bordeaux dans les ventes aux enchères

PALMARES : le TOP 20 des vins de Bourgogne dans les ventes aux enchères

 

  • Voir les commentaires (2)

  • Marc

    Mesdames et messieurs les investisseurs financiers et spéculateurs patentés vous êtes priés de retourner à la bourse (regardez la courbe, c’est bien plus rentable..!) plutôt que d’inflationner nos déjà chères bouteilles de Bourgogne…! 😀

    • iDealwine

      Merci de votre message,
      Pas faux si l’on regarde les évolutions depuis le début de l’année ou sur les douze derniers mois ! En revanche sur le moyen voire le long terme le vin est largement gagnant… Mais nous vous rejoignons dans l’idée que les amoureux de Bourgogne voudraient bien pouvoir continuer à acheter les grands crus de la région…
      Bien cordialement,
      La rédaction

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Volnay 1er cru Cuvée Général Muteau 2012 des Hospices de Beaune, une exclusivité iDealwine !

C’est une opportunité unique que vous propose iDealwine : acquérir un superbe premier cru de Volnay acheté en barriques par nos soins lors de la célèbre vente annuelle des Hospices ...

PanneauDomaineForeau

Le Clos Naudin de Philippe Foreau : l’excellence à Vouvray !

Dans la discrétion, Philippe Foreau produit au Clos Naudin des vins qui figurent sans doute parmi les plus grands blancs de la Loire et de France. Avec la même qualité ...

Recette de la semaine – Homard grillé au beurre salé d’Olivier Roellinger

Un plat un peu dispendieux comme diraient nos amis québécois, mais quel délice, quelle puissance de goût ! A marier avec un grand vin blanc ou un champagne de haute ...

Partage(s)