FOCUS : les grands cépages blancs

grappe-chardonnayChardonnay, Sauvignon blanc, sémillon, Marsanne, Roussane, Viognier…. A l’heure où iDealwine propose une vente à prix fixe dédiée à 100% aux grands vins blancs, pleins feux sur ces cépages qui enchantent les palais des amateurs.

Chardonnay : à tout seigneur tout honneur
Les petites Anglaises en raffolent, les Japonais en plantent, les Américains nous l’envient ; le cépage le plus populaire du monde semble universel, mais sa reconnaissance est récente.

Génétiquement correct
C’est bien à la France que l’on en doit la paternité : « chardonnay » viendrait du nom d’un petit village du Haut-Mâconnais … à moins que ce ne soit l’inverse car ses origines restent floues. Savez-vous qu’il y a seulement dix ans à peine que l’on sait quels cépages se cachent sous cette identité ? Ce sont des chercheurs de l’Université américaine de Davis qui ont réussi à décoder son patrimoine génétique et lui ont fait renouer avec ses origines. Il serait un croisement de deux autres plants : l’aristocratique pinot et le roturier gouais, un cépage médiocre du Moyen-Âge, aujourd’hui encore présent dans le Valais.

Car le chardonnay n’est apparu en France qu’au début du 20e siècle ! Jusqu’à la fin du 19e siècle en Bourgogne, point de trace de ce cépage, uniquement du pinot blanc et du beurrot (ou pinot gris). Si on le trouve bien sûr là-bas, et en particulier à Chablis, il est présent aussi en Champagne et dans le Languedoc mais aussi sous diverses latitudes (Chili, Argentine, Californie, Australie).

Universel, le chardonnay donne en effet de bons vins dans de nombreux pays viticoles du monde et la superficie qu’il y occupe ne cesse de s’étendre depuis quelques années. Il serait d’ailleurs le 8e cépage le plus cultivé au monde, avec près de 150 000 hectares *. C’est aux États-Unis que l’on en trouve le plus, devant la France (avec un peu plus de 35 000 hectares).

Cependant, s’il donne de bons résultats un peu partout, seuls nos terroirs bourguignons calcaires (et en particulier Montrachet, la colline de Corton, Chablis et Pouilly-Fuissé) donnent les plus grands vins, les plus aptes au vieillissement.

* Données de P. Galet (2001) – Source : www.chardonnay-du-monde.com

A Bordeaux, sauvignon blanc et sémillon
Sauvignon Blanc : Cultivé dans le Bordelais et le Val de Loire, le Sauvignon blanc donne des vins blancs secs nerveux, parfumés et herbacés. Son fruité très savoureux lui permet d’être apprécié partout. En effet, il est présent dans de nombreux pays tels l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Chili ou les Etats-Unis. Associé au Sémillon, il entre dans la composition des grands vins liquoreux de Sauternes et Barsac.
Sémillon : Très sensible au développement de la pourriture noble, il est la base des grands vins liquoreux de Bordeaux. Entraînant richesse et crémeux, c’est en vieillissant que les vins de ce cépage s’épanouissent et offrent leur puissance. Assez résistant, il est cultivé dans beaucoup de pays afin de produire aussi des vins blancs secs.

En vallée du Rhône, la roussane
Roussanne : Cépage blanc de qualité de la vallée du Rhône, il possède des arômes de miel, de café, de fleurs et de noix. Les vins produits sont aptes à une longue garde.

En vallée de la Loire, le chenin blanc
Chenin Blanc : Appelé aussi Pineau de Loire, le Chenin blanc est cultivé en Touraine et en Anjou. Fort en acidité, il est à la base de vins blancs secs ou mousseux. Lorsque le climat est très ensoleillé, il peut donner des vins moelleux, presque liquoreux. Il développera alors des notes de miel et de coing mûr.

En Alsace, riesling et gewurztraminer
Riesling : Le Riesling donnant des vins de grande qualité, est cultivé de part et d’autre du Rhin et de la Moselle. Les vins blancs secs sont fins, floraux et mineraux. Certaines années, lorsque les conditions climatiques sont réunies, ce cépage peut être récolté lors de vendanges tardives. Les vins, superbes, développent alors des notes d’ananas, de miel et d’orange confite. Les vins de Riesling ont généralement un grand potentiel de garde.
Gewurztraminer : Introduit en Alsace après 1871, le cépage Gewurztraminer issu du Traminer donne des vins typés aux parfums intenses et complexes. Gewurz signifiant épicé en allemand, le vin produit possède des arômes de litchi, d’ananas, de pêche et d’épices. Apte à une longue garde, il peut aussi faire l’objet de vendanges tardives.

En savoir plus sur les cépages.
Accédez à la vente à prix fixe spéciale grands vins blancs.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Remplir sa cave : la bonne équation

Fini d’entasser compulsivement - comme par peur d’en manquer - tout et n’importe quoi. Une bonne cave commence par une bonne sélection que l’on pourrait résumer à une équation mathématique ...

Comment évoluera le goût du vin avec le changement climatique ?

Alors que vient de se tenir la troisième conférence à Marbella sur le changement climatique et le vin (13 et 14 avril 2011), une question maintes fois étudiée, reste en ...

Conservation des vins en caisse bois : une précision bien utile

Dans la newsletter n°304, nous pesions le pour et le contre d’un stockage de vos vins dans leur caisse bois ...

Partage(s)