Enchères : stars du vignoble, le Rhône à l’honneur

Enchères Château RayasAucun répit ce mois-ci pour les chasseurs de trésors. Aux côté des incontournables de Bordeaux, de Bourgogne, ou de Champagne, la vallée du Rhône se distingue avec une brochette irrésistible de grandes cuvées. Sans oublier les étoiles montantes du Jura, des millésimes historiques ou quelques spiritueux tout simplement prodigieux.

La vallée du Rhône est particulièrement à l’honneur dans cette vente qui réunit des cuvées tout simplement magnifiques. Prenez l’appellation Cornas, par exemple, qui fait grand bruit depuis quelque temps. Nous, on fond devant les  2005 et 2010 d’Auguste Clape, ainsi que les cornas chaillot et cornas reynard 2005 de Thierry Allemand. Et ils ne sont pas les seuls. A Châteauneuf-du-Pape, on n’hésitera pas une seconde devant les nombreux lots issus du château Rayas ou de ses satellites (Pignan, Château des Tours, etc), à laisser reposer quelques années encore. Dans la même appellation, des signatures comme La Janasse, Clos des Papes, Marcoux ou Beaucastel font figure d’incontournables pour notre équipe. A Condrieu, le domaine Georges Vernay nous fait lui aussi rêver avec des cuvées de 2007 et 2012. En Côte-Rôtie, ceux qui ne se sont toujours pas procurés les incontournables LA-LA-LA de Guigal pourront le faire maintenant en commençant avec La Landonne 2000 et 2007 et La mouline 2007. Nul besoin d’évoquer trop longuement La Sereine Noire du vigneron rock’n roll Yves Gangloff dont la réputation n’est plus à faire… ! On ne pouvait évidemment pas faire une vente sans vous proposer un saint-joseph 2014 de Pierre Gonon, et en magnum s’il vous plaît ! Un millésime à la fraîcheur charmeuse qui annonce quelques années de cave encore. A suivre aussi au nord de la région, les vins signés Chave, Chapoutier, Jamet… De quoi consister une cave de rêve, en quelque sorte.

Vous noterez que les enchères ont démarré très fort sur un grand nombre de cuvées bordelaises, des noms illustres pour la plupart. Il faut dire que les mises à prix à 1€ y ont contribué, d’autant que la sélection est particulièrement alléchante : on y trouve notamment branaire-ducru 2004, lafite-rothschild 1973, léoville-las-cases 2004 et mouton-rothschild 2008. Laisserez-vous tenter par les nombreux vieux millésimes de Lafite-Rothschild (de 1953 à 1976), ou les plus récents de château Beychevelle (1983, 1986 et 1996) ? Répondrez-vous à l’appel du château Léoville Las Cases avec sa séduisante bouteille de 1945 ? Ceux qui recherchent des vins puissants et charmeurs fileront à Saint-Emilion avec les vins du château Angélus, représentés par l’exceptionnel millésime 2005.

A propos de millésime, cette édition fait la part belle aux grandes années de ces dernières décennies avec un petrus 1989, les châteaux-lagrange et la lagune 1990, pape-clément et troplong-mondot 2000 ou encore yquem, ducru-beaucaillou et pichon-longueville comtesse de lalande 2005.

Quittons Bordeaux pour l’autre fleuron vitivinicole français : la Bourgogne. Envie d’un peu de fraîcheur ? Jetons un coup d’œil du côté des vins blancs dont les millésimes s’étalent de 1966 à 2014. Très vite, certaines appellations se démarquent. A Chablis, les domaines Raveneau et René & Vincent Dauvissat se taillent la part du lion avec des millésimes alléchants comme 2000, 2005 et 2009. Les incontournables domaines Leflaive à Chassagne-Montrachet et Coche-Dury avec ses corton-charlemagne sont aussi séduisants que la grande variété des vins de Bâtard-Montrachet, de Puligny-Montrachet ou de Meursault. Sans oublier les montrachets signés Ramonet, Sauzet ou Comtes Lafon.

Une sélection bourguignonne attractive, donc, sans parler des rouges ! Amoureux de la finesse légendaire du pinot noir, vous aurez l’embarras du choix dans les appellations mythiques de Chambertin, Charmes-Chambertin, Chambolle-Musigny. Des noms iconiques sortent du lot : Méo-Camuzet avec ses clos-de-vougeot et son vosne-romanée 1er cru 2009, le domaine de La Pousse d’Or avec un volnay 1er cru 2009, Bouchard Père & Fils avec un nuits-saint-georges 1er Cru Clos des Argilières 1997, et, enfin, le petit coup de cœur de toute l’équipe d’iDealwine : la maison Albert Bichot avec le pommard Clos des Ursulines 2009.

Comme vous pouvez le voir, les beaux millésimes sont à l’honneur lors de cette vente avec, en 2009 et 2010, de jolies cuvées plus modestes dont la mise à prix est estimée à 1€. Tandis que 1990 nous fait de l’œil avec Engel et ses clos de vougeot et ses échézeaux, ou encore Armand Rousseaux avec son ruchottes-chambertin Clos des Ruchottes et son mazis-chambertin.

Direction le Jura, on vous parle de plus en plus souvent de cette région dont la renommée explose. Overnoy, Macle, Tissot, Château d’Arlay sont autant de noms illustres qui ont contribué à son renouveau et que les gens s’arrachent. Ici, on se demande qui remportera l’arbois pupillin 2005 de Pierre Overnoy !

Avec la Champagne, on voit les choses en grand avec les magnums millésimés Dom Ruinart 1990 et le brut 2008 de Pommery. Autrement, cette vente propose un très grand nombre de cuvées millésimées comme la cuvée Louise de Pommery 2004, superbe année pour la région.

En Alsace, les vendanges tardives sont à l’honneur avec les gewurztraminers et les pinots gris du domaine Hugel. On ne rate surtout pas l’occasion d’acquérir le schoenenbourg 2008 de Marcel Deiss et le pinot gris 2010 de Zind Humbrecht.

Les pays étrangers sont encore une fois présents, avec une large majorité de vins européens. En Italie, la Tenuta San Guido vous appelle, l’Espagne vous charmera avec ses vins de la Rioja, de la Ribera del Duero et du Priorat, la Hongrie vous propose des tokays de 2001, l’Allemagne ses rieslings, dont les liquoreux scharzhofberger auslese 1997 d’Egon Müller. Et pour finir, le Portugal vous ouvre ses portes avec le porto de la Quinta Do Noval.

Dernière petite particularité, mais pas des moindres, la vente aux enchères d’alcools forts, divers et variés. On retient celle de whiskies dont les prix peuvent atteindre de sommets pour certains.

A vos enchères ! Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter bonne chance, puissiez-vous faire de belles acquisitions durant cette vente inédite qui s’achèvera le 24 mai… A vous de jouer. Et rappelez-vous, « en mai, faites ce qu’il vous plaît » !

Accéder au catalogue de la vente :

24/05/2017 – 9h30 : Vins étrangers 1969-2013
24/05/2017 – 10h00 : Divers France 1853-2015
24/05/2017 – 10h30 : Loire 1969-2014
24/05/2017 – 11h00 : Alsace Jura Champagne
24/05/2017 – 11h30 : Rhône 1978-2004
24/05/2017 – 12h00 : Rhône 2005-2014
24/05/2017 – 12h30 : Bourgogne 1966-2014 – Blanc
24/05/2017 – 13h00 : Bourgogne 1961-2001 – Rouge
24/05/2017 – 13h30 : Bourgogne 2002-2006 – Rouge
24/05/2017 – 14h00 : Bourgogne 2007-2015 – Rouge
24/05/2017 – 14h30 : Bordeaux 1934–1984 – Rouge
24/05/2017 – 15h00 : Bordeaux 1985–1994 – Rouge
24/05/2017 – 15h30 : Bordeaux 1995–2000 – Rouge
24/05/2017 – 16h00 : Bordeaux 2001-2005 – Rouge
24/05/2017 – 16h30 : Bordeaux 2006-2013 – Rouge
24/05/2017 – 17h00 : Bordeaux 1955-2011 – Blanc

Voir les ventes de vin sur iDealwine :

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Portrait d’amateur : Stéphane Derenoncourt

Il y a les vignerons, les consultants et les œnologues. Stéphane Derenoncourt est vigneron, consulté et "surtout pas œnologue". Du Bordelais au Liban, de Bergerac à la Californie, en passant ...

visuel belle enchère

Belle enchère : 448€ pour un grand vouvray liquoreux !

Qui a dit que les liquoreux ne font plus recette ? C’est dans la vallée de la Loire que l’une des plus belles enchères a été enregistrée lors de la ...

Le Château Tour des Gendres : au sommet des vins du Sud-Ouest

Le château de la Tour des Gendres est l’un des plus réputés de l’appellation Bergerac et la preuve que l’on peut faire d’excellents vins y compris dans des appellations peu ...

Partage(s)