Dégustation Jura et Loire : les coups de cœur d’iDealwine

Lundi 6 novembre, les regroupements de vignerons bio du Jura, Le Nez dans le Vert et des vignerons bio de Loire, La Levée de la Loire, organisaient leur traditionnelle dégustation parisienne. Un salon de haut niveau, où les coups de cœur de l’équipe iDealwine ont été nombreux !

Lundi dernier, Léa, Marie et Elsa se sont rendues à la dégustation combinée du Nez dans le vert (Jura) et de la Levée de la Loire (Loire). L’occasion de passer voir les vignerons avec lesquels travaille iDealwine et de redéguster leurs vins, mais aussi de faire de belles découvertes. Voici quelques-uns des domaines que nous avons le plus appréciés.

Il s’agit ici d’une présentation générale des domaines que nous avons le plus appréciés lors de cette dégustation de vins de Loire et du Jura bio. Pour plus de détails sur les vins dégustés, n’hésitez pas à vous reporter au forum de notre outil dédié aux ambassadeurs iDealwine (sur Howtank) où nous décrivons plus précisément nos vins coups de cœur. C’est par ici que ça se passe !

Nos coups de cœur dans le Jura :

 

* Le domaine Tissot :

Stéphane Tissot est entouré d’Elsa (rédactrice web) et de Marie (stagiaire communication-évènementiel), de l’équipe iDealwine

Le domaine Tissot est l’un des plus réputés du Jura. iDealwine est en totale admiration du domaine Tissot et ce, depuis longtemps déjà. Mais année après année et à chaque dégustation, le même miracle se reproduit et c’est toujours l’émerveillement ! Nous avons d’ailleurs toujours autant de plaisir à le faire découvrir aux nouveaux membres de l’équipe et aux stagiaires qui viennent nous rejoindre.

Alors qu’y a-t-il de si magique chez Tissot ? D’abord, la très grande variété de ses cuvées : une quarantaine de vins différents, pour un domaine de 50 hectares, avec de nombreuses cuvées parcellaires, des vins de tous les cépages jurassiens, ouillés ou sur voile. Une viticulture propre et exigeante, certifiée en biodynamie et des vinifications exemplaires, laissant tout le potentiel des terroirs s’exprimer dans la plus grande finesse.

Nous avons dégusté La Mailloche 2015, sans doute notre préférée de toutes, un chardonnay sublime, élevé en fûts de chêne et livrant un nez typique de la région, tandis que la bouche se montre plus classique mais extrêmement racée et de caractère. Nous l’avons également goûté sur le millésime 2006, une version beaucoup plus évoluée donc, mais non dénudée de puissance et de finesse et toujours avec un équilibre et une précision rares. Concernant les rouges, nous avons pu déguster En Barberon 2016, un pinot noir vinifié en partie entier et quasi sans soufre, puis élevé en fûts (40% neufs) durant un an : le résultat est surprenant, entre un nez très aromatique, presque exubérant et une bouche d’une grande finesse, toute en légèreté.  Enfin, nous avons terminé la dégustation par la cuvée Trousseau 2016, un vin élevé en amphores durant quatre mois (pour anecdote, il s’agit des mêmes que celles du célèbre Clos Canarelli) livrant une pureté de fruit, une texture si caressante et une fraîcheur qui le rende absolument irrésistible.

Malheureusement, Stéphane Tissot nous a confié avoir perdu une grosse partie de la récolte de 2017, comme de nombreux autres vignerons de la région et partout en France : -50%, du pour moitié au gel et pour moitié à la coulure. Mieux vaut donc faire des réserves sur les millésimes antérieurs, car les 2017 seront beaucoup plus rares !

* Le domaine Berthet-Bondet :

Hélène Berthet-Bondet, la fille de Jean et Chantal Berthet-Bondet, qui reprend peu à peu le domaine, avec Léa, stagiaire au département international d’iDealwine

Le domaine Berthet-Bondet, autre star jurassienne (en bio) est également dans le réseau iDealwine depuis plusieurs années, pour notre (et votre) plus grand plaisir. Ce domaine déjà au plus haut niveau, ne cesse de progresser.

Ici, nous avons dégusté la cuvée Trio 2016 (élevée en cuve inox), qui, comme son nom l’indique, est composée de trois des cépages rouges jurassiens – poulsard, trousseau et pinot noir -, dans un style friand, souple et bien fruité, un délice ! En blanc, nous avons beaucoup aimé le savagnin 2015 et le chardonnay 2016, tous deux ouillés ; le chardonnay en particulier était sublime, dans le style des grands blancs de Bourgogne, très harmonieux et doté d’une superbe matière. Enfin, nous avons terminé par la cuvée Tradition 2017, une majorité de chardonnay complété par du savagnin, élevé sous voile, une très belle expression des vins oxydatifs du Jura, avec beaucoup de finesse et d’équilibre et une longueur incroyable.

A l’instar du domaine Tissot, Berthet-Bondet a perdu près de 80% de ses chardonnays sur le millésime 2017, mais aussi 60% des cépages rouges, tandis que le savagnin s’en est bien sorti. Nous vous donnons donc le même conseil ici : faire des réserves !

* Le domaine des Marnes Blanches :

Les Marnes Blanches est un domaine relativement récent (2006), certifié en bio et qui commence à faire parler de lui tant sa progression est intéressante. Pour nous trois, c’était la première fois que nous goutions ces vins qui nous ont largement convaincues et donné envie de ne pas nous arrêter en si bon chemin !

Nous avons été d’autant plus séduites par les blancs, qu’il s’agisse de la cuvée de chardonnay « En Levrette » 2016 un vin aromatique, tendu et salivant, que les trois cuvées parcellaires de savagnin (deux ouillées et une, Empreinte 2013, élevée sous voile). Nous avons particulièrement aimé le savagnin 2016 En Quatre vis, pour sa fraîcheur, son côté droit et sa minéralité.

Nos coups de cœur dans la Loire :

* Château Yvone (Saumur et Saumur-Champigny) :

Mathieu Vallée, propriétaire du châtea Yvonne, ainsi que son agent

Le château Yvone est une petite pépite du Saumurois, un très joli domaine en biodynamie qui continue de progresser. Nous avons eu beaucoup de plaisir à déguster l’ensemble de ses vins, que vous pouvez retrouver régulièrement sur notre site.

Nous avons goûté le saumur blanc 2016, la Folie 2015, Yvonne 2014 et le Beaumeray 2014. Ces quatre vins nous ont enchanté, les rouges par leur fruité, leur fraîcheur et leur superbe matière soyeuse et le saumur blanc pour sa générosité, sa belle sève et sa fraîcheur.

* Le domaine des Chesnaies (Anjou) :

Le domaine des Chesnaies est une référence et un domaine historique de l’Anjou, certifié en bio et dirigé depuis quelques années par Dominique Sirot et Alexis Soulas.

Ici, nous avons dégusté L’échappée 2016, Ouest Coast 2016 et L’Âme de Fond 2016 : trois chenins très aromatiques, droit, frais et offrant une belle minéralité. Des vins très agréables à déguster !

* Le domaine Fouassier (Sancerre) :

Le domaine Fouassier est un très ancien domaine de Sancerre, certifié en biodynamie. Tous leurs vins sont de haut niveau, particulièrement racés.

Paul et Benoît Fouassier

Nous avions déjà un bon souvenir des vins du domaine Fouassier, mais cette dégustation nous a encore plus agréablement surprises ! Nous avons goûté en blanc, Sur le Fort 2016, Clos Paradis 2016, le Clos de Banon 2016, Les Romains 2015 ; tous livraient une très belle expression de leurs différents terroirs, alliant gras et grande fraîcheur, richesse aromatique, matière svelte et digeste et livrant parfois de belle minéralité. Des sancerres vraiment typique et sublimes, nous sommes totalement tombées sous le charme ! Nous avons également goûté leur vin orange, une nouveauté du millésime 2015, la cuvée Opus, élevée durant 7 mois en amphore. Enfin, concernant les rouges, nous avons dégusté le sancerre 2015, X 2014, Empreinte 2010 et Iconoclaste 2016 : tous étaient convaincants, mais nous avons eu un coup de cœur pour la cuvée Empreinte 2010, issue de vieilles vignes et élevée en fûts, d’une matière incroyablement soyeuse, mais aussi la cuvée Iconoclaste, le nouveau vin de copains du domaine, sans souffre et d’une gourmandise renversante !

Comme beaucoup de vignerons de la région, le domaine Fouassier a malheureusement sensiblement souffert des intempéries sur le millésime 2017, avec une récolte en baisse de 45%.

* Le domaine Haute-Fevrie (Muscadet) :

Sébastien Branger

Très belle découverte avec ce domaine du muscadet que nous avons goûté un peu par hasard – dû tout de même à un attrait particulier pour les vins de cette région -. Il s’agit d’un domaine en bio d’une trentaine d’hectares, produisant une très belle gamme, qui nous a conquises.

Nous avons goûté la Haute-Fevrie 2016, le Clos de la Févrie 2015 et le château Thébaud 2016, trois très jolis muscadets offrant une bonne maturité de fruits, beaucoup de minéralité, de salinité et de fraîcheur, le côté perlant des muscadets, mais sans outrance, dans un ensemble très harmonieux.  De très beaux muscadets comme on les aime !

A bientôt pour de nouvelles dégustations !

Voir tous les vins du Jura actuellement en vente

Voir tous les vins de Loire actuellement en vente

Voir tous les vins actuellement en vente

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le blog d’iDealwine :

Le domaine de Pré Semelé, nouvelle star du sauvignon à Sancerre

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

cuirie-replow

Vous aimerez aussi

Hermitage rouge, Hermitage blanc : trouver le bon accord

Il sera à son aise sur des viandes giboyeuses, lapereau ou sanglier, ou plus simplement une entrecôte grillée. Mariages en ...

Gagnez des places pour le Salon de la RVF (5-6 juin)

Vendredi 5 et samedi 6 juin se tiendra la 9e édition du Salon de la Revue du Vin de France (RVF), au Palais Brongniart – Paris 2e, l’occasion pour tous ...

Bientôt la fin des bouteilles bouchonnées ?

La recherche s’accélère pour tenter de mettre un terme au problème des bouteilles bouchonnées, un gaspillage représentant des millions d’hectolitres chaque année, dont les vignerons – et les amateurs - ...

Partage(s)