De nouveaux chais pour les châteaux Beychevelle et Kirwan

Chai Château Kirwan
Le nouveau chai du château Kirwan

 

Une à une, les grandes propriétés viticoles bordelaises rénovent leurs installations techniques, n’hésitant pas à faire appel aux architectes les plus renommés. Dernières en date, les châteaux Beychevelle et Kirwan.

Depuis une dizaine d’années les grandes propriétés bordelaises ont entamé une mue. Jusque-là hermétiques à toutes visites, elles sont désormais incitées à ouvrir leurs portes, portées en cela par la vague d’œnotourisme qui déferle sur le vignoble. La rénovation des chais est l’un des piliers de ce phénomène qui ne fait que s’amplifier. Explications.

Après l’inauguration du chai du château Calon-Ségur (3e Grand Cru Classé Saint-Estèphe) le 20 mars dernier, c’est au tour du château Beychevelle (4e Cru Classé Saint-Julien) et du château Kirwan (3e Cru Classé Margaux) de dévoiler les leurs le 31 mars et le 1er avril dernier. Quelques jours avant l’ouverture de la semaine des primeurs qui, comme chacun le sait, réunit des milliers de professionnels de la filière vitivinicole venus des quatre coins du monde.

Propriété de deux géants du vin, Suntory et Castel, le château Beychevelle a fait peau neuve, tout en conservant son identité maritime. En effet, à l’origine « Beychevelle » signifiait « baisser la voile ». Désormais, le visiteur découvre le chai et l’histoire de ce grand cru à travers un jeu de transparence et de style architectural, imaginé par Arnaud Boulain. Mâts en bois, vagues en métal et grandes parois vitrées… ici tout est conçu pour représenter les vagues sur lesquelles flotte le bateau de l’Amiral d’Epernon, celui même figurant sur les étiquettes du château.

A Kirwan, la famille Schÿller, présente dans la région depuis presque trois cents ans, a décidé de réunir les deux chais, situés derrière le château, par une aile centrale. Les architectes Caroline Marly et Guy Troprès ont imaginé une entrée inhabituelle à travers une grande verrière sous laquelle se dessine en arabesque de métal un arbre de vie. Celui-ci est composé de mots qui évoquent l’identité même de ce vin renommé : l’appellation (Médoc), le château, son goût et ses caractéristiques.

Chai Château Beychevelle

Mais Beychevelle et Kirwan sont loin d’être pionniers en matière d’innovation architecturale. Ni les derniers d’ailleurs. Après Angélus, Château Clinet (tous deux aussi réalisés par Arnaud Boulain), La Dominique (par Jean Nouvel), Les Carmes Haut-Brion (par Philippe Starck), Cheval Blanc (par Christian de Portzamprac), d’autres projets sont en cours.

Les chais ultramodernes de ces grands crus à l’influence internationale, sont non seulement créateurs d’emplois, mais véhicules d’une image très avantageuse pour la région de Bordeaux. Sans oublier que l’objectif premier de ces rénovations est purement technique, elles donnent à voir un dynamisme réel, une nouvelle jeunesse dans le traditionnel, une expertise supplémentaire. Car, selon Guy Troprès « Les chais se ressemblent, on a des barriques, des cuves. Il faut essayer quelque chose qui va vous différencier des autres (…) C’est un cycle, tous les 25-30 ans, on refait les chais car les techniques viticoles ont changé ».

Mais n’oublions pas que les consommateurs font la fortune de ces châteaux. Alors, pour les faire rêver, les propriétaires font appel à des architectes dont la renommée est solidement établie. Cela se confirme d’ailleurs par une explosion des chiffres œnotouristiques, comme en témoigne le château La Dominique qui enregistre désormais 10 à 12 000 visites annuelles. Car, ne l’oublions pas, le vin est aussi et avant tout pour beaucoup un art de vivre… !

Avec des projets audacieux qui fleurissent un peu partout dans le bordelais, on se demande quelle sera l’image de nos paysages viticoles français d’ici quelques années ! Ce phénomène s’étendrait-il aux autres régions productrices ?

 

Les vins de Bordeaux actuellement en vente

Les vins de Château Kirwan actuellement en vente

Les vins de Château Beychevelle actuellement en vente

Tous les vins en vente sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

Bordeaux : les primeurs, comment ça marche ?

Belle reprise aux enchères pour les grands crus de Bordeaux

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

En ligne : le site Internet bettanedesseauve.com

Michel Bettane et Thierry Desseauve ne seront pas restés très longtemps loin de leur public : En ligne depuis quelques ...

Enchères : perles de Bourgogne, mythique 1961 à Bordeaux et icônes du Rhône, du Languedoc et de Loire !

C’est l’été mais pas encore les vacances chez iDealwine ! Et pour cause : les enchères qui courent jusqu’au 27 juillet regorgent de lots d’exception : des flacons des vignerons ...

Une cuvée de margaux « hermitagé » au Château Palmer

Le Château Palmer, à Margaux, a annoncé la prochaine mise en vente sur la place de Bordeaux d’une cuvée constituée d'un assemblage de cépages bordelais et rhodaniens, sur le modèle ...

Partage(s)