Château Grand Corbin-Despagne, une valeur montante à Saint-Emilion

grand-corbin-despagneUn grand saint-émilion à la fois classique et en bio, c’est possible ? Le château Grand Corbin-Despagne en est une belle preuve. Doté d’un très joli terroir tout près de Pomerol, avec pour voisins Cheval-Blanc, Figeac et La Dominique, Grand Corbin-Despagne produit un vin sensuel et soyeux atteignant un l’équilibre naturel, sans aucun excès.

Le nom de Despagne est attaché à la terre saint-émilionnaise depuis au moins le début du XVIIème siècle. Le plus ancien document connu est le baptême, en 1665, du fils de Pierre Despagne, laboureur à bœufs et de Lison Raynaud. Leur descendant, Louis Despagne, né en 1789, sera l’artisan de l’essor familial. En 1812, non loin de Cheval Blanc, où sa famille était métayer, il s’installe au lieu-dit Corbin et acquiert les premières parcelles familiales. Son fils agrandit le cru Grand-Corbin – propriétaire Despagne. C’est vers la fin du XIXème siècle qu’apparaît Château Grand Corbin-Despagne. Au XXème siècle, Paul Despagne, vinificateur hors du commun, donne son renom à la propriété grâce à la qualité et la régularité des vins qu’il produit.

Les différentes générations ont apporté leur savoir faire et dès le premier classement des crus de Saint-Emilion, la propriété fut reconnue digne d’être Grand Cru Classé. Aujourd’hui la septième génération de la même famille représentée par François Despagne dirige ce cru.

Dès 1996, le domaine enherbe son vignoble et n’utilise plus d’acaricides. Les désherbants chimiques n’ont jamais été utilisés dans les vignes en privilégiant le labour.

Afin d’aller plus loin dans cette démarche de respect de l’environnement, dès 2004 est entrepris la culture de parcelles selon les principes de l’agriculture biologique. Durant cinq années, l’étude, l’observation et la compréhension des risques encourus ont permis de progresser dans cette réflexion. Aujourd’hui, depuis 2010, la totalité du vignoble est en conversion vers l’agriculture biologique

Localisé au nord-ouest de l’appellation, le Château Grand Corbin-Despagne est situé sur une nappe sableuse – sables sur argiles, argilo-sableux sur crasse de fer et sables anciens. La propriété comprend 47 parcelles qui se définissent en fonction du terroir, des cépages plantés et de l’âge des vignes.

Le vignoble de Grand Corbin-Despagne produit des vins au pourcentage de merlot plus élevé que la moyenne des saint-émilions, en moyenne 80% de merlot pour 19% de cabernet franc et 1% de cabernet-sauvignon.

Plusieurs raisons expliquent cette forte prédominance du merlot : le sous-sol de la propriété est constitué de crasse de fer, élément particulièrement favorable à l’expression de ce cépage, les parcelles de vignes qui s’étendent sur près de deux kilomètres autour du château offrent une diversité de terroirs permettant au merlot de s’exprimer de manière très variée.

La vendange des raisins se fait exclusivement à la main dans des cagettes. Un tri a lieu à la vigne comme à l’arrivée du raisin au chai. Pour respecter la provenance des raisins, les nouvelles cuves en inox sont de plus petite taille pour permettre de réaliser des vinifications parcellaires.

En fin de macération, le pressurage est réalisé grâce à l’utilisation de pressoirs verticaux traditionnels. Les jus de presse ainsi obtenus sont d’excellente qualité et peuvent être réintégrés dans les assemblages des vins fins selon les années.

La fermentation malolactique est réalisée en partie en barrique. Après un premier assemblage des lots afin d’élaborer Grand Corbin-Despagne, l’élevage du vin se fait en totalité en barriques neuve (+/- 50%), d’un vin (40 à 50%), de 2 vins (0 à 20%). Sa durée varie de 12 à 18 mois.

L’assemblage final se fait après cet élevage. Puis est effectué un test de collage jugeant la nécessité de cette opération sur le vin. La mise en bouteilles est ainsi réalisée 20 mois après la récolte des raisins.

Les vins du château Grand Corbin Despagne actuellement en vente :

Château Grand Corbin Despagne Grand Cru Classé 2013

Le vin est élevé durant 12 à 18 mois en barriques. Il allie puissance, densité et équilibre, sans manquer d’élégance. Les tanins sont souples, et le palais dévoile un joli fruité. Une belle réussite sur ce millésime.

Château Grand Corbin-Despagne, ce qu’en dit la presse

Le Guide RVF 2017 (une étoile / trois)

Situé à la limite de Pomerol, sur un terroir où les sables dominent, Grand Corbin Despagne a retrouvé en toute légitimité son rang de grand cru classé en 2012. François Despagne poursuit ses efforts sans relâche depuis quinze ans pour améliorer l’expression de son terroir, notamment au travers de sélections massales. Le vignoble est désormais en culture biologique (labellisation en 2013). C’est un saint-émilion de style classique, plein, jamais tapageur mais très gourmand, et qui vieillit bien en développant de jolis arômes truffés.

Les vins : 2014 montre une amplitude fraîche dans l’aboutissement de la maturité. L’acidité est harmonieuse et la présence alcoolique très modérée ; c’est un vin sain, serein, bâti pour bien évoluer sur le long terme. Adroitement extrait et patiné par l’élevage, léger, le 2013 fait une agréable bouteille de déjeuner. Le 2012 se montre un peu fluide, mais possède une saveur tendre, une jolie fraîcheur entre fruits rouges et pointe herbacée.

Le Guide des vins bettane+desseauve 2017 (trois étoiles / cinq)

Le domaine : François Despagne a travaillé sans relâche pour obtenir le reclassement de ce cru du secteur Corbin, proche de Cheval Blanc, sur des sols ressemblant d’ailleurs à une partie du fameux premier cru. Les vins sont réguliers avec une finesse et une harmonie supérieures à de nombreux crus classés du style « moderne ». Grand-corbin-despagne allie la finesse et la complexité.

Les vins : 2014 et 2013 nets, précis, frais, sans surcharge, faciles à boire et à comprendre.

Jacques Dupont – Le Point

Grand Corbin-Despagne a été créé en 1812. Louis Despagne, métayer de Cheval Blanc, achète alors un hectare et une maison au lieu-dit Grand Corbin. Une zone étonnante du vignoble de Saint-Emilion, où les sols sont assez cousins de ceux rencontrés dans l’appellation Pomerol voisine. Ici, pas de calcaire, mais des argiles et des sables sur argiles, de la “crasse” de fer. Cela se retrouve à la dégustation des millésimes mûrs où les notes truffées le disputent au chocolat noir. Les Despagne fréquentent ces terroirs depuis toujours. Famille de brassiers, “laboureurs à bœufs”, journaliers, leur présence est sur Saint-Emilion est attestée depuis le XVIIe siècle. Jean Despagne, fils de Louis, réalise le grand saut en achetant 24 ha en 1850. Depuis, la propriété n’a guère varié (26,8 ha aujourd’hui). François Despagne a repris la propriété en 1996. Licencié en biologie moléculaire, il a décidé de conduire la propriété comme un authentique cru classé : « On a tout refait, le chai, la réception des vendanges, on a installé des tables de tri… Pour comprendre nos sols, on a creusé deux fosses par parcelle, sur les 53 parcelles que comprend la propriété. »

Consulter tous les vins de Saint-Emilion actuellement en vente

En savoir plus sur les vins de Saint-Emilion

Consultez les ventes de vins de Saint-Emilion

Recherchez la cote d’un vin

  • Voir les commentaires (1)

  • Claude C

    Encore un beau coin a champignons qui risquent de disparaitre …!

    Bonne fêtes

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

grands crus

L’ONG Helen Keller International organise sa première vente aux enchères de vins et spiritueux

Le mardi 22 mars, les amateurs et connaisseurs de beaux flacons ont rendez-vous pour la bonne cause. Leader dans la prévention de la cécité et la lutte contre la malnutrition, ...

clos triguedina cahors vin noir languedoc

Clos Triguedina : Jean-Luc Baldès, ou l’excellence de Cahors

Jean-Luc Baldès, héritier d’une famille d’exploitants viticoles à Cahors depuis huit générations, est de ces vignerons qui portent haut les couleurs de leur région et symbolisent les progrès réalisés au ...

Recette de la semaine – Irish stew

Le week-end pascal est tout proche et qui dit Pâques en cuisine dit agneau. Notre agneau nous sommes allés le chercher cette année en Irlande avec cette recette d’Irish stew ...

Partages