Bordeaux primeurs 2016 (partie 3) : nos coups de cœur sur la rive droite

Suite du feuilleton primeurs, avec cette fois-ci, nos coups de cœur sur la rive droite, à Saint-Emilion, Pomerol et dans les appellations périphériques.  Le niveau s’avère encore très élevé dans de nombreuses propriétés mais certaines sortent véritablement du lot …

Si le niveau semble légèrement plus hétérogène que du côté de la rive gauche, il n’en reste pas moins très élevé et certaines propriétés ont même sortie des vins magiques dans ce millésime 2016. C’est notamment le cas de certains domaines dont les vignes sont situées sur des sols argilo-calcaires, qui ont mieux résisté aux sécheresses de l’été.  A l’inverse, d’autres domaines, ceux dont les vignes étaient plus jeunes et ceux dont les sols ne contenaient que peu d’argile ont beaucoup plus souffert du manque d’eau et ont souvent évolué sur des arômes de pruneaux très (trop ?) mûrs.

Dans l’ensemble tout de même, les conditions climatiques plutôt favorables ont offert plus de liberté dans les techniques de vinification, avec de nouveaux essais comme ce fut le cas à La Conseillante. La diminution du SO2 notamment, a beaucoup joué sur l’intensité et la fraîcheur du fruité, tout comme les extractions plus douces. On y trouve également plus de fraîcheur et tout cela contribue à un très bel équilibre des vins.

Quelques-uns de nos coups de cœur à Saint-Emilion :

* Château Angélus :

60% merlot – 40% cabernet franc
Un vin incroyablement charmeur avec ses arômes de fruits rouges croquants (griotte), ses notes florales (violette) et épicées. Le fruité intense se retrouve en bouche, sur une belle matière, ample, avec des tanins nombreux mais d’une grande finesse, soyeux. Le vin s’avère très équilibré et racé, notamment grâce à son agréable fraîcheur.

* Château Figeac :

36% merlot – 28% cabernet franc – 36% cabernet sauvignon
Le nez se monte envoutant, offrant des arômes fruité d’une belle maturité (fruits noirs), ainsi que des notes florales (violette) et de cèdre. La bouche dévoile une matière veloutée, onctueuse et une certaine fraîcheur. Un ensemble très harmonieux et racé, marqué par la fraîcheur et la gourmandise, offrant une superbe longueur.

* Château Pavie-Macquin :

Ce vin est une pure gourmandise avec ses arômes de petits fruits rouges qui se retrouvent en bouche sur une matière délicate, juteuse, presque suave ; les tanins révèlent une grande élégance et la finale est vraiment magnifique !

* Château La Couspaude :

Un joli nez aux arômes de fruits rouges et aux notes légèrement épicées, cacaotées. Le fruité se retrouve en bouche, avec une matière dense et délicate, grâce à des tanins très doux et parfaitement intégrés.

* Château La Tour Figeac :

D’emblée, le nez se montre très séduisant et gourmand, bien fruité. Et en bouche, la matière est d’une grande délicatesse, suave et juteuse ; les tanins sont soyeux et l’ensemble atteint un très bel équilibre axé sur la finesse.

* Château Troplong Mondot :

90% merlot – 8% cabernet sauvignon – 2% cabernet franc
Gros coup de cœur pour ce vin ! Là encore, le nez annonce une belle gourmandise, très fruité (fruits noirs), avec de subtiles touches florales.  Sa bouche se distingue par son ampleur, sa densité ; il y a une belle présence tannique, avec des tanins nombreux et serrés, mais qui restent bien intégrés et devraient rapidement se fondre. La longueur est exquise !

* Château Pressac :

Sans surprise, ce vin nous a une fois encore séduits. Son nez livre des arômes de fruits noirs et des notes empyreumatiques. Au palais, on découvre une belle matière, beaucoup de gourmandise, des tanins doux et une longueur très appréciable.

Parmi nos coups de cœur à Pomerol :

* Château La Conseillante :

Une immense réussite sur ce millésime, où les méthodes de vinification ont légèrement changé : les préfermentations à froid ont été effectuées (après de premières expérimentations en 2015) et 7% de vendange entière ont été gardé ; les intrants ont été diminués (notamment le SO2). Le nez se distingue par ses arômes fruités mais aussi des notes épicées et truffées. En bouche, la matière est très fine et élégante, aérienne et juteuse, très bien équilibrée. La longue finale se déploie dans un ensemble d’une remarquable fraîcheur.

* Château Gazin :

Un vin qui nous a vraiment charmés : son nez aux arômes de petits fruits rouges et noirs est envoûtant et sa bouche dévoile des tanins d’une grande finesse, très tendres et sans astringence et une jolie matière, très digeste.

* Château La Pointe :

Le nez livre de beaux arômes de fruits rouges et noirs bien mûrs, ainsi que des notes boisées bien intégrées. La bouche comporte une belle fraîcheur, une matière souple une belle longueur.

 Nos coups de cœur à Castillon – Côtes de Bordeaux :

* Domaine de l’A :

Le nez évoque la fraîcheur du fruit et des notes minérales et la matière est extrêmement fluide, digeste, avec des tanins très souples et une longue finale.

Nos coups de cœur à Francs – Côtes de Bordeaux :

* Château Franc les Cerisiers :

90% merlot – 10% cabernet sauvignon

Le nez est fruité (fruits rouges) et légèrement épicé et la bouche séduit par sa douceur, sa densité et son côté suave. Un vin gage de plaisir immédiat !

Voir tous les vins de Bordeaux actuellement en vente

 

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le blog d’iDealwine :

Bordeaux : les primeurs, comment ça marche ?

Bordeaux primeurs 2016 (partie 1) : un millésime incroyable !

Bordeaux primeurs 2016 (partie 2) : nos coups de cœur dans le Médoc

Bordeaux primeurs 2016 (partie 4) : nos coups de cœur dans les Graves et le Sauternais

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

VO_20131213

3 catalogues pour une collection particulière qui vaut le détour

Cette vente on-line « Collection particulière » retrace l’histoire d’un grand amateur de vin et de gastronomie qui a commencé à constituer sa cave dans les années 1960 - 1970. ...

Oxford remporte le Concours SPIT 2011 chez Bollinger

Décidément, la compétition se joue à tous les nouveaux entre les deux célèbres universités britanniques. Après Cambridge en 2010, c’était au tour d’Oxford de remporter la troisième édition du concours ...

winedex-logo-blog janvier 2014

Les indices WineDex®iDealwine débutent l’année 2014 dans le vert

En hausse de 3,41% à fin janvier, les indices WineDex® iDealwine débutent l’année 2014 sur une note positive. Une progression qui doit toutefois beaucoup l’entrée dans l’indice des vins issus ...

Partage(s)